Vacances : partir malgré la grève

Malgré le 17e jour de grève à la SNCF contre la réforme des retraites, les gares ont été prises d'assaut, samedi 21 décembre, vacances de Noël obligent. Les TGV spécialement affrétés pour les enfants ne partiront que dimanche.

france 3

C'est un jour de grand départ, mais sans trêve de Noël, dans la grève contre la réforme des retraites entamée le 5 décembre dernier. Alors, en gare de Lyon, à Paris, les voyageurs sont arrivés très tôt, samedi 21 décembre, déterminés à partir, sans savoir s'ils pourront revenir. Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir un train, le bus était le moyen de transport inédit pour beaucoup. À la gare de Rennes (Ille-et-Vilaine), les retrouvailles riment avec soulagement. D'autres sont aux aguets, massés devant les écrans d'affichage. Pour eux, le périple ne fait que commencer.

>> Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grève dans notre direct

Beaucoup ont recours au covoiturage

À Toulouse (Haute-Garonne), la solution de repli, c'est le covoiturage. Nombreux s'étaient donné rendez-vous sur un immense parking samedi matin. C'est encore à Paris intra-muros que les voyageurs rencontrent le plus de difficultés, impactés par la grève à la RATP. Il faut donc encore être très patient pour regagner la gare, point de départ des vacances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un train en gare de l\'Est à Paris le 13 décembre 2019 pendant la grève contre la réforme des retraites.
Un train en gare de l'Est à Paris le 13 décembre 2019 pendant la grève contre la réforme des retraites. (MARTIN BUREAU / AFP)