Vacances : les Français à l'épreuve de la grève

Grève à la SNCF contre la réforme des retraites oblige, aucun train ne circulera dimanche 22 décembre au matin entre Bordeaux (Gironde) et Toulouse (Haute-Garonne), et entre Bordeaux et Hendaye (Pyrénées-Atlantiques). Des TGV spécialement affrétés pour les enfants doivent circuler dimanche. Quel est l'état d'esprit des voyageurs ?

france 3

À la gare de Lyon, à Paris, samedi 21 décembre est un jour de grands départs. Au 17e jour de grève contre la réforme des retraites, les voyageurs munis de billets se considèrent chanceux. Seul 1 TGV sur 2 circulait. Dans un Paris-Lyon (Rhône), les voyageurs sont soulagés, même si certains se sont donné beaucoup de mal pour arriver à destination. Pour ceux qui n'ont pas eu de train, les bus ont fait office de solution alternative. 

Les moyens de transport alternatifs font le plein

À l'aéroport aussi, il fallait prendre son mal en patience. Ils ont été nombreux à troquer leur billet de train pour un billet d'avion. Les réservations ont été deux fois plus nombreuses pour les vols intérieurs, mais c'est un plan B qui coûte cher. À Montpellier (Hérault), le covoiturage est une solution de repli et un moyen de transport inédit pour certains. Pour ceux qui comptaient sur une voiture de location à la dernière minute, il y avait peu d'espoir d'en trouver une disponible. Pour cause, les grèves ont provoqué une hausse exceptionnelle des réservations pour Noël. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un passager attend son train à la gare de l\'Est à Paris, le 13 décembre 2019.
Un passager attend son train à la gare de l'Est à Paris, le 13 décembre 2019. (MARTIN BUREAU / AFP)