Vacances de Noël : covoiturage, autocars... les modes de transport alternatifs pris d'assaut

Samedi 21 décembre, bon nombre de Français ont opté pour des modes de transport alternatifs, faute de TGV ou de TER pour partir en vacances. 

france 2

Avec les perturbations d'ores et déjà annoncées dans les gares, samedi 21 décembre, bon nombre de Français se sont tournés vers d'autres modes de transport. Covoiturage, avions, voitures de location... autant de transports alternatifs pris d'assaut en ce week-end de grands départs. Sur les quais de la gare routière de Bercy, à Paris, les voyageurs avaient les yeux rivés sur les écrans d'affichage. Après avoir vu leurs trains annulés, leurs TER surpprimés, ils se sont rabattus sur les cars pour partir en vacances.

Flixbus a doublé ses réservations depuis le début de la grève

C'est un vrai soulagement pour eux de monter à bord. "J'avais quand même l'appréhension que ça soit annulé. Mais il est là, malgré tout, donc je suis vraiment contente qu'il soit arrivé. Ça aurait été l'angoisse si je n'avais pas pu l'avoir", explique une jeune femme. La compagnie Flixbus a enregistré une hausse de 100% de ses réservations depuis le début de la grève. L'autre solution était de louer une voiture de location, mais il fallait s'y prendre en avance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cars dans une gare routière à Paris, le 8 décembre 2019.
Des cars dans une gare routière à Paris, le 8 décembre 2019. (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP)