SNCF : vers un lundi noir le 14 mai ?

La grève à la SNCF entre lundi 14 mai dans son 18e jour. Les syndicats comptent bien taper un grand coup, le jour où débute la consultation des salariés. Les précisions du journaliste Olivier Poncelet, en duplex depuis la gare Montparnasse, à Paris.

France 3

"On peut s'attendre à un sursaut de mobilisation" chez les cheminots de la SNCF, "car à l'heure où le mouvement faiblit, les syndicats entendent reprendre la main et marquer un grand coup", explique le journaliste Olivier Poncelet, en duplex depuis la gare Montparnasse, à Paris. "Demain, lundi 14 mai, commencera leur référendum, leur consultation des salariés sur la réforme ferroviaire voulue par le gouvernement. Et puis, ce sera aussi une journée baptisée 'journée sans cheminots', avec un objectif affiché : zéro train", ajoute-t-il.

La SNCF fera preuve "de la plus grande fermeté"

"En fait, il y en aura bien quelques-uns : 1 TGV, 1 TER et 1 Transilien sur 3 est prévu, 1 Intercités sur 5. Ce n'est pas beaucoup. La société précise que ces prévisions de trafic ne tiennent pas compte d'éventuels blocages de gares ou occupations de voies par des cheminots grévistes qui seraient bien décidés à ce qu'aucun train ne circule demain. Dans ce cas, la SNCF fera preuve 'de la plus grande fermeté', a fait savoir la compagnie dans un communiqué", conclut Olivier Poncelet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé de la SNCF marche sur les quais de la gare de Lyon (Paris), le 3 avril 2018.
Un employé de la SNCF marche sur les quais de la gare de Lyon (Paris), le 3 avril 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)