SNCF : les cheminots maintiennent la pression

La prochaine rencontre entre les cheminots et le Premier ministre aura lieu lundi. Les syndicats de la SNCF maintiennent la pression en attendant et restent unis. Le taux de grévistes tourne autour de 30%. Ce jeudi 3 mai, plusieurs manifestations ont eu lieu.

France 3

Grève SNCF, 7e épisode. Les cheminots sont une nouvelle fois dans la rue dans plusieurs villes de France. Le rassemblement le plus important a eu lieu à Paris. Une manière pour les syndicats de donner de la visibilité à leur mobilisation. Sous les applaudissements, le chèque de la cagnotte de grève, 1 million d'euros, est remis aux représentants syndicaux.

"Moi, ma grève, je la fais à crédit"

"Ca va nous permettre d'aider les collègues en difficulté, particulièrement ceux qui ont les plus petits salaires, les femmes seules avec enfant, les couples de cheminots, on en a beaucoup aussi", résume Mathieu Bolle-Reddat, de la CGT cheminots de Versailles. Car en ce 13e jour de grève, les retenues commencent à peser sur les budgets. "Moi, ma grève, je la fais à crédit", confie un manifestant, déterminé. "Je n'avais pas d'argent de côté, donc j'ai fait un prêt et je tiendrai jusqu'au bout". La direction de la SNCF, de son côté, estime que sur la durée, la mobilisation est à la baisse. À quatre jours de leur rencontre avec le premier Ministre, les syndicats ont voulu afficher leur détermination.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des usagers sur un quai de la gare Saint-Lazare, le 9 avril 2018.
Des usagers sur un quai de la gare Saint-Lazare, le 9 avril 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)