Cet article date de plus de trois ans.

SNCF : Emmanuel Macron va-t-il tenir son engagement ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
6mediadealmacron linhlan3
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron avait affirmé à des cheminots que l'Etat reprendrait la dette de la SNCF si la réforme se faisait. Mais le projet de loi actuel ne fait aucune mention de la dette.

Le 1er juillet 2017, Emmanuel Macron a rencontré dix cheminots à bord d'un TGV pour parler de la fin de leur régime de retraite. En échange de la réforme, voici le grand deal que le chef de l'Etat a proposé : "Si on reprend la dette, nous demandons à la SNCF d'aller plus loin sur les réformes, le statut, la mobilité, le régime de retraite". Un marché donnant-donnant confirmé par la suite par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, dans "Les 4 Vérités" sur France 2 le 27 février dernier.

Le grand deal oublié ?

En 2018, la dette de la SNCF s'élève à environ 54,5 milliards d'euros. Pour les syndicats, il est normal que l'Etat paie, mais sans réclamer de contrepartie. Or, le projet de loi présenté par le gouvernement en mars ne mentionne pas du tout la reprise de la dette par l'Etat. C'était pourtant la seule mesure qui faisait consensus auprès des syndicats, du patron de la SNCF et du gouvernement.

Retrouvez les vidéso de Linh-Lan Dao sur sa chaîne YouTube

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.