SNCF : des places libres dans les trains qui posent question

Malgré une circulation ferroviaire très perturbée, de nombreux trains ont circulé avec des voitures quasiment à vide. Il y aurait 300 000 places disponibles dans les trains.

Des places vides alors que des passagers sont bloqués. Sur les réseaux sociaux, des images de trains déserts scandalisent, alors qu'ils sont annoncés complets sur l'application de la SNCF. "Il y avait très peu de monde, le wagon était à moitié vide, c'était surréaliste", témoigne une femme à Marseille (Bouches-du-Rhône). Dans un train direction Paris que les journalistes de franceinfo ont emprunté, peu de places sont occupées. En première classe, c'est même le désert.

Les prix augmentés ?

En tout, 300 000 places étaient disponibles à la vente ce week-end. Pour la SNCF, elles seraient liées aux annulations massives des usagers. D'autres choisiraient d'autres moyens de transport sans annuler leurs billets. Pour certains syndicats de cheminots, ces dépenses sont inutiles. "Faire rouler des trains coûte que coûte pour faire voir que des trains roulent alors qu'il y a des chiffres de grévistes qui sont extraordinaires c'est de la communication, mais de la commination qui fait perdre de l'argent à la SNCF", tance Bruno Poncet, secrétaire général Sud-Rail. Les voyageurs profiteront-ils d'offres avantageuses ? La SNCF assure ne pas avoir modifié le prix de ses billets depuis le début de la grève.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV Inoui à la Gare du nord à Paris, le 23 décembre 2019. 
Un TGV Inoui à la Gare du nord à Paris, le 23 décembre 2019.  (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP)