SNCF : comment les syndicats réagissent-ils à l'effort du gouvernement ?

La journaliste Justine Weyl se trouve en direct de la gare Saint-Lazare à Paris.  Elle commente la réaction des syndicats à l'annonce de la reprise d'une partie de la dette de la SNCF par l'État.

FRANCE 2

L'annonce, vendredi 25 mai, de la reprise d'une partie de la dette de la SNCF par l'État pourrait-elle infléchir la position des syndicats ? Entendent-ils stopper la grève ? "Non, absolument pas. À l'issue de l'entrevue avec le Premier ministre ce matin, aucune organisation syndicale n'a appelé à lever la grève. Pour la CGT, 'le combat continue'. Sud Rail n'a vu, lors de cet entretien, aucune avancée. De même que FO pour qui 'toutes les raisons de la grève sont encore là'", rapporte la journaliste Justine Weyl en direct de la gare Saint-Lazare à Paris.

Quels amendements seront retenus ?

Du côté des syndicats, qui ont négocié ces dernières semaines avec le gouvernement, la CFDT et surtout l'Unsa (Union nationale des syndicats autonomes), se sont dits rassurées. "Mais les propositions présentées ce matin ne sont pas suffisantes, selon eux, pour lever la grève. Ils attendent que la réforme passe devant le Sénat. Ils espèrent surtout que leurs amendements seront retenus. L'examen commencera la semaine prochaine. La grève, en attendant, continue et reprendra dès dimanche soir", explique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Laurent Brun et Philippe Martinez (à gauche), de la CGT, vendredi 25 mai 2018 à Matignon.
Laurent Brun et Philippe Martinez (à gauche), de la CGT, vendredi 25 mai 2018 à Matignon. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)