Réforme des retraites : la SNCF et la RATP toujours mobilisées

Malgré un délai accordé aux cheminots, la réforme des retraites ne convainc pas les salariés de la SNCF et de la RATP.

France 2

Les annonces d'Édouard Philippe sont mal accueillies. Mercredi 11 décembre, les cheminots de Seine-Maritime écoutent les grandes lignes de la réforme des retraites. "Il est en train de vous diviser face à vos enfants", lance un syndicaliste. Au même moment en région parisienne, devant un dépôt de bus de la RATP, les plus jeunes qui devraient perdre leur régime spécial s'interrogent. "Pourquoi lui partirait avant moi et je partirais après ? Ce n'est pas normal", indique un agent de la RATP. "Le problème c'est qu'on a signé un contrat", lance un autre.

"Nous sommes toujours les grands perdants"

À Nice (Alpes-Maritimes), les cheminots ont l'amère impression d'avoir perdu leur temps. "Le compte n'y est pas, on abandonne une partie de la population", estime un agent de la SNCF. "Nous sommes toujours les grands perdants", pense un autre. Tous ont déjà prévu de poursuivre la grève jeudi 12 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une station de métro fermée à Paris, le 10 décembre 2019, en pleine grève contre la réforme des retraites. 
Une station de métro fermée à Paris, le 10 décembre 2019, en pleine grève contre la réforme des retraites.  (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP)