Opération reconquête à la SNCF

Pour faire oublier la grève à la SNCF, son PDG Guillaume Pepy annonce une série d'offres commerciales cet été : billets TGV à prix cassés ou encore cartes de réduction à moitié prix.

FRANCE 2

Le mouvement a beau se poursuivre dimanche et lundi et malgré de nouvelles négociations aujourd'hui, Guillaume Pepy se projette déjà dans l'après-grève. Selon le patron de la SNCF, il y a une lente érosion du mouvement. "Je ne pense pas que les cheminots ont la tentation d'assumer de perturber les vacances des Français." Quant à la consultation des salariés lancée par l'intersyndicale, il la balaye d'un revers de la main. "Ce référendum, il n'a pas de valeur juridique, il n'a pas de légitimité juridique".

Le pari de Guillaume Pepy

C'est donc aux usagers que Guillaume Pepy s'adresse. Il annonce, comme si la grève était déjà finie, la mise en vente de 3 millions de billets TGV à moins de 40 euros à partir du 15 mai. En juin, il compte proposer tous les abonnements TER à moitié prix et vendre les cartes de réduction à un prix unique de 29 euros. A mi-parcours de la grève perlée, Guillaume Pepy parie sur un basculement du mouvement, en faveur du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Guillaume Pepy le 11 mai 2018.
Guillaume Pepy le 11 mai 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)