Mobilisation : semaine sociale chargée en France

C'est une semaine sociale particulièrement agitée qui débute. Alors que les mouvements chez Air France ainsi qu'à la SNCF gagnent en intensité, les syndicats entendent assoir leur opposition au gouvernement dès demain lors des traditionnels défilés du 1er mai.

Cette semaine sociale débute par un meeting ce soir, lundi 30 avril, en soutien aux différentes luttes. Côte à côte : Benoît Hamon, Olivier Besancenot et Pierre Laurent. Des étudiants, des cheminots, ou encore du personnel hospitalier viendront aussi se faire entendre.

Mardi 1er mai, place aux défilés. Comme tous les ans pour la fête du Travail, les syndicats vont manifester. Mais en ordre dispersé malgré l'appel à l'unité de la CGT.

Blocage en vue

Jeudi et vendredi, journées de blocage. Les grèves à la SNCF et Air France tombent les mêmes jours. Les employés de la compagnie aérienne contestent toujours l'accord salarial proposé par la direction. Les cheminots eux entament leur septième séquence de mobilisation.

En soutien aux grévistes de la SNCF justement, samedi, la France insoumise espère voir défiler plusieurs dizaines de milliers de personnes à Paris contre Emmanuel Macron. Mais la CGT et FO refusent de participer à la marche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cheminots en grève près de l\'ancien siège de la SNCF à Paris, le 6 juin 2016.
Des cheminots en grève près de l'ancien siège de la SNCF à Paris, le 6 juin 2016. (MAXPPP)