Les raisons de la grève à la SNCF

Le mouvement de grève à la SNCF pourrait continuer afin de contester des futures réformes. Des changements majeurs risquent de toucher les cheminots.

FRANCEINFO

La grève SNCF du vendredi 18 octobre ne devrait pas être un cas isolé. Les salariés de l'entreprise vont continuer à faire entendre leurs revendications. Ils s'inquiètent tout d'abord de la future ouverture à la concurrence : la SNCF ne serait plus un "établissement public à caractère industriel et commercial" mais une "société anonyme à capitaux publics" comme l'explique la journaliste Sophie Gauthier.

Le statut de cheminot en danger

Cette ouverture au secteur privé pourrait remettre en cause les avantages dont bénéficient les cheminots comme la garantie de l'emploi à vie, la gratuité sur le train ou bien une sécurité sociale plus avantageuse. Leurs retraites pourraient aussi être en danger. "Ils bénéficient d'un régime spécial qui, comme tous les régimes spéciaux, est appelé à disparaître", explique Sophie Gauthier. Par conséquent, plusieurs syndicats appellent à une grève illimitée, initiée par la RATP, à partir du 5 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
La galère pour prendre un transport en commun un jour de grève sur le réseau francilien.
La galère pour prendre un transport en commun un jour de grève sur le réseau francilien. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)