Grèves SNCF : à quoi faut-il s'attendre pour le week-end de la Toussaint ?

La grève SNCF pourrait s'étendre le week-end de la Toussaint. Viktor Frédéric, journaliste à France Télévisions, en duplex depuis la gare Montparnasse, explique jeudi 31 octobre à quoi il faut s'attendre.

FRANCE 2

À la veille du week-end allongé de la Toussaint, l'inquiétude demeure chez les usagers de l'Axe Atlantique de la SNCF. "Ce week-endles perturbations devraient rester limitées sur l'axe atlantique où 8 TGV sur 10 devraient circuler jusqu'à dimanche 3 novembre. C'est le résultat d'une grève qui dure maintenant depuis 10 jours sur le tecnhicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine)", rapporte Viktor Frédéric, en duplex depuis la gare Montparnasse à Paris.

Le mouvement ne devrait pas s'étendre

"En revanche le mouvement ne devrait pas s'étendre pour l'instant, même si un peu plus tôt dans la journée du 31 octobre, deux autres technicentres parisiens auraient débrayé l'espace d'une courte durée selon les syndicats", explique le journaliste. La direction de la SNCF se veut rassurante à la veille du week-end de grands départs à l'occasion de la Toussaint : "Elle assure qu'aucune nouvelle perturbation n'est à prévoir pour l'heure".

Depuis le début du mouvement de grève, lundi 21 octobre, 200 des 700 agents du technicentre de Châtillon ont cessé le travail. Le trafic a été très fortement perturbé au début de la semaine du 28 octobre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des trains et TGV à l\'arrêt au technicentre Atlantique SNCF situé à Châtillon, le 31 juillet 2018.
Des trains et TGV à l'arrêt au technicentre Atlantique SNCF situé à Châtillon, le 31 juillet 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)