Grève SNCF : lundi noir pour les usagers

Les usagers de la SNCF subissent, lundi 14 mai, un trafic ferroviaire "très perturbé" déclaré "journée sans cheminots" par les syndicats qui protestent contre la réforme de l'entreprise et lancent à cette occasion un grand référendum interne sur le projet de loi.

Voir la vidéo
FRANCE 2

En moyenne, circulent ce lundi 14 mai 1 TGV sur 3, 1 TER sur 3, un transilien sur 3 et 1 intercité sur 5. "La journée de lundi sera une journée très difficile pour nos clients et les cheminots qui vont travailler. Nous attendons, en effet, un sursaut de mobilisation", a confirmé la direction de la SNCF dans un communiqué. Le mouvement de grève par intermittence entamé le 2 avril à 19h00 entre lundi dans son 18e jour. Ce neuvième épisode doit s'achever mardi à 08h00.

Des gares désertes

Certaines gares sont désertes et certaines sont même fermées. C'est pire que ce qui avait été annoncé. Les bus ont donc remplacé les trains de région. Les usagers n'en peuvent plus et sont fatigués d'attendre parfois des heures. "Je suis ici depuis 6 heures du matin et ça fait 2 heures que j'attends. Mon train a été supprimé et ça n'a même pas été annoncé", raconte un usager dans le hall d'une gare.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration de la grève SNCF à la Gare du Nord, à Paris.
Illustration de la grève SNCF à la Gare du Nord, à Paris. (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)