Grève SNCF : les syndicats perdent une manche

La journaliste Justine Weyl se trouve en direct du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) où les syndicats de la SNCF ont été déboutés en référé ce 18 mai sur la question de décompte des jours de grève.

France 2

Les syndicats de la SNCF sont déboutés en référé par le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) ce 18 mai sur la question de décompte des jours de grève. Cela ne veut pas dire pour autant que la justice donne raison à la direction qui veut retirer certains jours de repos des salaires des grévistes. "Certes, les syndicats aujourd'hui sont déboutés. Mais c'est dans le cadre d'une procédure d'urgence qui ne clôt pas l'affaire", explique la journaliste Justine Weyl en direct sur place.

Une procédure plus longue est en cours d'examen

Parallèlement, une procédure plus longue est en cours d'examen. Sa conclusion sera rendue le 31 mai. "Néanmoins, pour les syndicats c'est un échec. Ils espéraient trancher la question rapidement. Puisque tout l'enjeu de cette grève en pointillés était de limiter les pertes financières et de s'assurer un mouvement plus fort dans la durée. La décision d'aujourd'hui met un peu en péril cela", commente la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les cheminots de la SNCF mènent une grève en pointillés depuis début avril.
Les cheminots de la SNCF mènent une grève en pointillés depuis début avril. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)