Grève à la SNCF: la mobilisation des cheminots s'essouffle-t-elle ?

Au septième jour de grève, la mobilisation des cheminots commence à montrer des signes de ralentissement. Seulement, 19,8% des salariés étaient en grève mercredi 18 avril.

France 3

En pleine journée de grève, la gare de Lyon ne montre aucun signe d'agitation particulier. La mobilisation des cheminots est-elle en train de s'épuiser ? Au 7e jour de protestation, certains ont repris le travail par obligation, comme en témoigne un contrôleur. "J'ai fait deux jours de grève ce mois-ci. J’en ferai deux le mois prochain (...). Financièrement, je ne peux pas faire toutes les grèves", explique-t-il.

Moins de conducteurs en grève

Selon les chiffres de participation de la SNCF, il n'est pas le seul dans cette situation. Au début de la grève, 33,9% des cheminots étaient mobilisés. Au fil des jours, la participation a baissé jusque 19,8% mercredi. Même constat pour les conducteurs fortement mobilisés : ils étaient 77% de grévistes le 3 avril dernier, contre 60% aujourd'hui. Mais ces chiffres publiés sont contestés par le syndicat Sud Rail. "La direction annonce des chiffres complètement faux", dénonce Fabien Villedieu, délégué syndical Sud-Rail. Si les cheminots restent mobilisés, la grève pourrait durer encore 29 jours.

Le JT
Les autres sujets du JT