Grève SNCF : Emmanuel Macron demande au gouvernement d'être plus pédagogue

En duplex depuis l'hôtel de Matignon, à Paris, la journaliste Anne Bourse fait le point sur les enjeux des deux prochaines journées de grève prévues par les cheminots de la SNCF, dimanche 8 et lundi 9 avril.

Une nouvelle grève est déjà programmée à la SNCF pour le dimanche 8 et le lundi 9 avril prochains. L'exécutif reste inflexible sur le fond, mais laisse transparaître quelques signes d'inquiétude. "Preuve de cette préoccupation : Édouard Philippe annule son déplacement prévu ce week-end au Mali ; il préfère suivre ce deuxième épisode de la grève", commente la journaliste Anne Bourse, depuis l'hôtel de Matignon, à Paris. 

Ménager les Français pour ne pas les avoir contre soi

"C'est lui qui, depuis le début du mouvement, sert de pare-feu au président de la République. Si Emmanuel Macron reste silencieux, le Premier ministre, lui, continue à répéter que, quoi qu'il arrive, cette réforme se fera. Sauf qu'aujourd'hui, on a senti une inflexion sur la forme : lors du Conseil des ministres, le président de la République a demandé au gouvernement d'expliquer la réforme sans stigmatiser personne. Faire de la pédagogie pour éviter deux risques : que le mouvement dimanche et lundi soit à nouveau un succès et que les Français soutiennent de plus en plus les cheminots", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Edouard Philippe à Paris le 23 mars.
Emmanuel Macron et Edouard Philippe à Paris le 23 mars. (PHILIPPE WOJAZER / POOL)