Grève SNCF : deuxième journée difficile pour les usagers

Ce mercredi 4 avril, le deuxième jour de grève des cheminots a causé de grandes difficultés à des milliers d'usagers.

FRANCE 2

Les yeux rivés sur les panneaux d'affichage, gare du Nord (Paris) à 17 heures, une foule de voyageurs impatients. Lorsqu'un train arrive enfin, encore faut-il y accéder. Pour tous, la fin de journée est plutôt compliquée. Ce mercredi 4 avril, le deuxième jour du mouvement de grève des cheminots a été autant suivi que le premier. Il a fallu de la patience également à Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne. La journée commence au pas de course, 1 RER sur 5 en moyenne, les places sont chères. Le trajet est parfois même pénible jusqu'à la gare d'Austerlitz.

Les autoroutes sont engorgées

Beaucoup semblent privilégier la voiture ; le trafic est dense sur les autoroutes parisiennes. Près de 500 kilomètres d'embouteillages ont été recensés, plus qu'à l'accoutumée. À Lyon (Rhône), le hall des gares a connu des scènes de cohues. Les usagers ont bien compris que dans quelques jours, cela pourrait recommencer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voyageurs à la gare Saint-Lazare à Paris, mardi 3 avril 2018.
Des voyageurs à la gare Saint-Lazare à Paris, mardi 3 avril 2018. (MAXPPP)