Grève du 9 décembre : TGV, TER, métro, RER, covoiturage... Retrouvez les prévisions de transports pour aujourd'hui

Comme dimanche, le trafic sera "extrêmement perturbé" lundi sur l'ensemble du réseau RATP et SNCF

Les quais de la gare Saint-Lazare, à Paris, dimanche 8 décembre 2019.
Les quais de la gare Saint-Lazare, à Paris, dimanche 8 décembre 2019. (MAXPPP)

Après un week-end marqué par un trafic quasi-nul dans les transports publics, comment allez-vous vous déplacer lundi ? La SNCF et la RATP ont dévoilé, dimanche 8 décembre en fin d'après-midi, les prévisions de circulation pour la journée de lundi, cinquième jour de grève contre le contreversé projet de réforme des retraites. Des autorisations particulières ont également été prises par les autorités pour faciliter le covoiturage.

>> Perturbations, manifestations, réactions, trafic... Suivez en direct la grève du 9 décembre et les dernières informations ici

Franceinfo fait le point, réseau par réseau, sur la situation.

Entre "15 et 20%" du trafic SNCF assuré

A la SNCF, si le trafic sera en légère amélioration, "la journée de lundi va encore être extrêmement compliquée pour tous nos passagers, puisque le réseau sera encore extrêmement perturbé", a déclaré lors d'un point-presse Agnès Ogier, porte-parole du groupe ferroviaire.

• Pour les TGV.  La SNCF prévoit un train sur six sur l'axe Est ainsi que pour les Ouigo, un train sur cinq sur l'axe Sud-Est, un train sur quatre sur les axes Atlantique et Nord. Il y aura un TGV intersecteurs (province-province) sur sept.

• Pour les Transilien. Un seul Transilien sur cinq devrait rouler.

• Pour les Intercités. La situation est également compliquée concernant les trains Intercités, avec un train sur cinq assuré.

• Pour les TER. Concernant les TER, il y aura trois liaisons sur dix, "essentiellement assurées par bus", a précisé la direction dans un communiqué.

Circulation toujours "extrêmement perturbée" pour la RATP

Comme dimanche, le trafic sera "extrêmement perturbé" lundi sur l'ensemble du réseau RATP, a indiqué la direction dans un communiqué.

• Pour le métro. Dix lignes de métro (2, 3, 3bis, 5, 6, 7bis, 10, 11, 12 et 13) sur seize seront totalement fermées. Les lignes automatiques 1 et 14 du métro parisien et la ligne Orlyval, qui dessert l'aéroport d'Orly, "fonctionneront normalement et toute la journée". Sur les lignes 4 et 7, il y aura un métro sur trois "uniquement aux heures de pointe", tandis que le trafic des lignes 8 et 9 sera "assuré partiellement aux heures de pointe".

• Pour le RER. En Ile-de-France, où deux lignes de RER sont exploitées en commun par la SNCF et la RATP, il y aura un RER A sur deux "en moyenne aux heures de pointe" (6h30-9h30, 16h30-19h30). Pour le RER B, l'interconnexion sera "suspendue à Gare du Nord" et il y aura un train sur trois "en moyenne" toute la journée sur la portion nord exploitée par la SNCF, tandis que sur la portion sud gérée par la RATP, il est prévu un train sur trois seulement aux heures de pointe.

• Pour le bus et tramway. Plus de la moitié des bus rouleront. Le trafic des tramways sera "perturbé" avec des variations de fréquence des rames selon les lignes. Rendez-vous sur le site de la RATP pour en savoir plus.

Des dispositions pour favoriser le covoiturage en Ile-de-France

Les véhicules pratiquant le covoiturage seront autorisées lundi à circuler sur les voies bus et taxis des "grands axes qui arrivent sur Paris", a annoncé la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne.

La mesure s'appliquera "à partir de trois personnes dans la voiture", débutera "à cinq heures du matin" et pourra être reconduite les prochaines jours, a précisé le ministère. Les voies accessibles seront signalées aux automobilistes via les panneaux d'information lumineux.

Les axes concernés sont "les voies autoroutières de l'A1, l'A6a, l'A10 et l'A12 dédiées aux bus et aux taxis, ainsi que les voies autoroutières réservées aux bus", a détaillé dans un communiqué la préfecture de police de Paris. Elle ne s'appliquera en revanche pas à l'intérieur de la capitale, où "plus de 50% du service de bus est assuré", selon Elisabeth Borne.

"Des contrôles mobiles seront mis en place pour s'assurer de son respect", selon la préfecture de police.

La sélection de franceinfo sur la réforme des retraites

• Décryptage. Pourquoi le projet coince auprès d'une majorité de Français

• Explication. Cinq questions sur la très discutée "clause du grand-père"

• Analyse. Pourquoi les enseignants se mobilisent-ils massivement ?

• Vrai ou fake. Les régimes spéciaux ne concernent-ils que 3% des actifs ?