Grève du 9 décembre : en cas de problème pour aller au travail, comment gérer ?

La grève contre la réforme des retraites commence à peser au 5e jour. Le télétravail est une possibilité pour certains, mais c'est inenvisageable pour d'autres. Aller travailler est alors très compliqué.

FRANCEINFO

Aller travailler coûte que coûte ou avoir une bonne justification pour ne pas aller au bureau ou à l'usine lundi 9 décembre. Jeudi et vendredi, de nombreux salariés ont trouvé une solution pour contourner la grève dans les transports en commun contre la réforme des retraites. Mais à partir de lundi, qui s'annonce particulièrement compliqué, sera-t-il toujours possible de s'arranger avec son employeur ? "Pour demain, ce sera voiture et on verra jusqu'à mercredi", explique une jeune femme.

>> Grève du 9 décembre : suivez la situation en direct

Si le télétravail est refusé par l'employeur, il reste une possibilité : poser un jour de RTT ou de congé, en accord avec l'entreprise. Si ce jour de vacances est refusé par l'employeur, il faut savoir que les salariés ont formellement le droit de ne pas aller travailler les jours de grève. Ce n'est pas une faute sanctionnable, mais à certaines conditions seulement. "Il faut démontrer que vous n'étiez pas en situation de pouvoir aller travailler", explique Me Nicolas Mancret, avocat en droit du travail. "Il faudra avoir un justificatif de la SNCF ou une photo du panneau d'affichage qui montre que tous les trains ont été annulés." Sans ça, l'employeur peut sanctionner. Idem pour les retards.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme travaille chez elle pour un centre d\'appels, à La Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine).
Une femme travaille chez elle pour un centre d'appels, à La Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine). (MARCEL MOCHET / AFP)