Grève du 7 décembre : le mouvement de la SNCF et de la RATP entre dans son troisième jour

Samedi 7 décembre, pour ce troisième jour du mouvement de grève, le trafic est très ralenti du côté de la SNCF. À Paris, les quelques bus de la RATP qui circulent sont pris d'assaut.

FRANCE 2

Du côté de la gare de l'Est, à Paris, c'était la cohue samedi 7 décembre. Les quelques bus qui circulent étaient pris d'assaut. Impossible de monter dedans, mais certains essayent toujours. Des transports en commun bondés alors que la gare est déserte, en ce troisième jour de grève à la SNCF et à la RATP. Pour les touristes, le weekend commence par un sprint pour prendre les quelques trains qui circulent et maintenir le programme qu'ils s'étaient fixé. "On doit aller au grand réveillon du château de Champs-sur-Marne et, du coup, au lieu de mettre 50 minutes, on va mettre un peu plus longtemps et surtout on va pas mal marcher", explique une femme.

>> Grève du 7 décembre : suivez la situation en direct

Trafic très fortement perturbé

Le trafic reste très fortement perturbé : un TGV sur six en moyenne et un TER sur dix seulement. À Marseille, il y a très peu de trains et beaucoup d'usagers sont partagés sur la pertinence de la grève. "C'est dommage de pénaliser autant de gens qui aimeraient travailler [...] parce que nous ne sommes pas forcément responsables de ce qui se passe et au final c'est nous qui en subissons les conséquences", pense une jeune femme. "Je soutiens la grève", indique une autre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une illustration de la grève dans les transports avec les quais vides de la gare de l\'Est, le 5 décembre 2019, à Paris.
Une illustration de la grève dans les transports avec les quais vides de la gare de l'Est, le 5 décembre 2019, à Paris. (BENJAMIN MENGELLE / HANS LUCAS / AFP)