Grève du 6 décembre : deuxième jour de paralysie dans les transports

Vendredi 6 décembre, les transports sont une nouvelle fois très perturbés. Sur la route, les embouteillages étaient nombreux. 

france 3

Vendredi 6 décembre, toujours peu de transports, mais davantage d'usagers venus tenter leur chance. Le gros point noir ce matin était aussi sur les routes. Plus de 375 km de bouchons ont été relevés ce matin en Ile-de-France, un niveau exceptionnel. Toujours dans la capitale, la gare de Lyon (Paris) était presque déserte, une situation quasi comparable à celle d'hier. Les transports sont encore perturbés sur l'ensemble du réseau, plus de 90% des TGV sont annulés. Dix lignes de métro parisiennes sont fermées. Les usagers se lèvent donc plus tôt et utilisent le vélo et la trottinette. 

>> DIRECT - Grèves reconduites, transports perturbés... Suivez la mobilisation du 6 décembre contre la réforme des retraites

Un trafic paralysé sur le périphérique

Du côté de la route, alors qu'hier la circulation était fluide, vendredi 6 décembre le trafic est très perturbé en Ile-de-France. Plus de 370 km de bouchons ont été enregistrés peu avant 9h. Habituellement la moyenne est de 200 km de ralentissement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des TGV à quai, le 5 décembre 2019 à Paris.
Des TGV à quai, le 5 décembre 2019 à Paris. (BENJAMIN MENGELLE / HANS LUCAS / AFP)