Grève à la SNCF : l’impact sur la paie des cheminots

Le mouvement social se poursuit à la SNCF. Pour les grévistes, les conséquences peuvent être lourdes au niveau du salaire.

Voir la vidéo
France 2

Assommés par leur fiche de paie, les cheminots de Nice (Alpes-Maritimes) ne décolèrent pas. "J'ai fait 14 jours de grève et la direction m'a pris 17 jours de grèves. C'est énorme. C'est injuste. Je ne comprends pas. Ils en rajoutent", lance une agente commerciale. Pour certains, des jours de repos ont été comptabilisés comme des jours de grève. Une mauvaise surprise, car la perte par rapport au salaire habituel peut être extrêmement significative. Habituellement, l’agente commerciale précitée gagne 2 000 euros net. Ce mois-ci, elle a perdu près de 1 000 euros.

La grève reconduite

Pas question pour autant d’arrêter le mouvement social. Devant la garde de Nice, le coût financier du conflit est le principal sujet de discussion. Le mardi 29 mai en fin de matinée, une nouvelle assemblée générale commence. Une centaine de cheminots sont présents. La grève est reconduite samedi 2 et dimanche 3 juin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés de la SNCF manifestent contre la réforme ferroviaire, le 28 mai 2018 à Marseille (bouches-du-Rhône).
Des salariés de la SNCF manifestent contre la réforme ferroviaire, le 28 mai 2018 à Marseille (bouches-du-Rhône). (GERARD BOTTINO / CROWDSPARK / AFP)