DIRECT. Grève du 9 janvier : 44 000 manifestants ont défilé à Paris selon le cabinet Occurrence, 56 000 selon le ministère de l'Intérieur, et 370 000 selon la CGT

La place Beauvau annonce jeudi soir un total de 452 000 manifestants dans toute la France. 

La manifestation contre le projet de réforme des retraites à Paris, le 9 janvier 2020.
La manifestation contre le projet de réforme des retraites à Paris, le 9 janvier 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Débutée dans le calme, la manifestation contre la réforme des retraites à Paris s'est achevée de façon plus tendue entre certains participants et les forces de l'ordre. Vers 16h30, les forces de l'ordre ont répondu à des jets de projectiles par des charges et des tirs de gaz lacrymogène, ont constaté les journalistes sur place. Plusieurs vitrines de commerces et Abribus ont été brisés dans une rue menant à la place Saint-Augustin, point d'arrivée du cortège parti à 13h30 de la place de la République. Sur Twitter, la préfecture de police de Paris a appelé les manifestants à se "désolidariser" de "groupes violents".

Il s'agit de la quatrième journée de manifestations nationale contre le projet du gouvernement, à l'appel cette fois de l'intersyndicale CGT-FO-Solidaires-CFE-CGC-FSU, et de la 36e journée consécutive du mouvement de grève

Au total, les forces de l'ordre recensent 16 blessés dans leurs rangs, 20 blessés parmi les manifestants et 27 personnes interpellées. 

56 000 manifestants à Paris selon le ministère de l'Intérieur. La place Beauvau dénombre 452 000 manifestants dans toute la France, dont 56 000 à Paris. Lors de la journée d'action du 17 décembre, 615 000 personnes avaient défilé dans les rues, dont 76 000 dans la capitale, selon le ministère de l'Intérieur.

44 0000 manifestants, selon le cabinet Occurrence. Selon le cabinet de comptage indépendant Occurrence, 44 000 personnes ont manifesté dans les rues de la capitale. Lors de la précédente journée de manifestations et de grèves interprofessionnelles, le 17 décembre, Occurrence avait dénombré 72 500 manifestants dans la capitale.

Une estimation de la CGT à Paris. La CGT a comptabilisé quant à elle 370 000 manifestants à Paris. C'est, selon le syndicat, la mobilisation la plus importante depuis le début du mouvement, y compris le 17 décembre (350 000 manifestants) où tous les syndicats s'étaient joints au cortège. 

Et des chiffres des autorités en régions. En additionnant les chiffres donnés par la police ou les préfectures, plus de 280 000 personnes ont manifesté jeudi hors de Paris, selon l'AFP, qui affirme que la mobilisation est moindre par rapport au 5 décembre dans quasiment toutes les villes.

Seize interpellations à Paris. A 16h15, la préfecture de police de Paris annonçait avoir interpellé seize personnes en marge de la manifestation. Le journaliste de Brut Rémy Buisine a ainsi été interpellé, a annoncé sur Twitter son média, selon lequel il est ressorti du commissariat à 16 heures : "Son matériel de protection lui a été confisqué mais aucune charge n'est retenue contre lui".

Mobilisation notable dans plusieurs secteurs. Le ministère de l'Education recense 16,49% de grévistes dans le secondaire (collèges et lycées) et 18,81% dans le primaire, alors que les syndicats font eux état de 40% à 50% d'enseignants mobilisés, mercredi en fin de matinée. Le taux de grévistes s'élève à 25,5% au sein d'EDF et à 32,9% à la SNCF, dont 66,6% chez les conducteurs, selon les directions des deux entreprises.

 "On est encore loin d'un accord". Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a estimé mercredi être "encore loin d'un accord" sur la réforme des retraites malgré un "signe d'ouverture" du gouvernement, qu'il a de nouveau invité à retirer "l'âge pivot de son projet". Le président du Sénat, Gérard Larcher (LR), demande "au gouvernement d'attendre les résultats" de la conférence de financement proposée par la CFDT "avant de saisir le Parlement d'un projet de loi", dont l'examen est programmé à partir du 17 février. Depuis la manifestation parisienne, Philippe Martinez (CGT) a exprimé des "doutes sur [la] volonté de discuter" du gouvernement.

A la SNCF et à la RATP un trafic toujours "très perturbé". Dans un communiqué, mercredi, la SNCF annonce trois TGV sur cinq, un Intercités sur cinq, deux TER sur cinq et un Transilien sur trois, en moyenne. Côté RATP, aucune ligne de métro ne sera complètement fermée, mais l'ouverture des quatorze lignes non-automatiques restera limitée aux heures de pointe. Le trafic doit s'améliorer vendredi dans les transports en commun comme sur le réseau ferroviaire.

"Perturbations et retards" possibles dans l'aérien. En plus des perturbations dans les transports terrestres, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) anticipe des "perturbations et des retards" dans l'aérien. Elle a par exemple demandé aux compagnies d'annuler un tiers des vols programmés au départ et à l'arrivée de l'aéroport de Toulouse.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GREVE

23h07 : Absolument @toulousain. Cependant, nous n'avons pas de nouvelles informations le concernant. Nous ne savons pas, par exemple, si la personne qui apparaît sur cette vidéo figure parmi les blessés évoqués par la préfecture de police.

23h02 : Vous avez vous même publié un tweet de ce tir flashball...

23h07 : Bonsoir @Timothée. Nous ne disposons pas à cette heure d'information à son sujet. Nous pouvons cependant vous affirmer que la préfecture de police à indiqué en début de soirée que 20 manifestants avaient été blessés dans le cortège parisien, sans préciser la nature de ces blessures. Elle fait état de 16 blessés parmi les policiers et de 27 personnes interpellées.

22h58 : Bonsoir. Il y a des infos par rapport au manifestant qui s'est pris un tir de flashball à 2 mètres de distance ? Je n'en trouve aucune. Cordialement.

21h55 : "Pourquoi vous pensez que votre projet est la seule solution ?"Jean-Michel Blanquer a été interpellé en début d'émission par Linda Chekalil, conductrice de bus RATP en grève depuis 36 jours.

21h26 : Age pivot, points, régimes spéciaux... Vous êtes perdus dans cette réforme ? On vous résume tout en une minute.

21h21 : La préfecture de police a communiqué un bilan provisoire de cette journée de mobilisation. Elle fait état de 20 blessés parmi les manifestants et 16 blessés parmi les policiers. Elle déclare enfin que la police a procédé à 27 interpellations à Paris.

20h32 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce début de soirée :

• 44 000 manifestants ont défilé à Paris selon le cabinet Occurrence, 56 000 selon le ministère de l'Intérieur, et 370 000 selon la CGT. Retrouvez notre direct sur cette quatrième journée de mobilisation contre la réforme des retraites.

La RATP prévoit un trafic toujours "très perturbé" demain mais aucune ligne de métro ne sera complètement fermée. Le trafic sur le tramway sera quasi normal. La SNCF annonce pour sa part 4 TGV sur 5 pour demain et un trafic semblable à celui du début de semaine.

Les députés britanniques ont donné leur feu vert à la sortie de l'Union européenne, après plus de trois ans de crise.

Plusieurs médias américains révèlent que l'Iran a abattu par erreur le Boeing 737 d'Ukraine International Airlines qui s'est écrasé hier à Téhéran, tuant 176 personnes. Ces médias citent des sources du renseignement américain. Alors que cela n'a pas été confirmé, l'Ukraine a demandé jeudi à l'occident de fournir des "preuves" qui aideraient dans l'enquête sur le crash.

20h32 : Bonjour @tomm22. En effet, nous n'avons pas cité Toulon dans cet article publié plus tôt dans la journée et qui fait le point sur la mobilisation dans une petite quarantaine de villes de France. Je soupçonne mes confrères de ne pas avoir mentionné la préfecture du Var soit par oubli, soit parce qu'ils ne disposaient pas des chiffres concernant cette ville au moment de la rédaction de l'article. Je sais en tout cas que nous ne recevons pas de consignes (mais si vous avez des infos sur un lobby creusois en guerre contre Toulon, n'hésitez pas ;)

sarah silverman wink GIF



20h30 : Vous parlez des chiffres de manifestants de Guéret, préfecture de la Creuse, et pas de ceux de Toulon, préfecture du Var beaucoup plus importante. Avez-vous eu des consignes ? Merci.

19h34 : 44 000 manifestants ont défilé à Paris selon le cabinet Occurrence, 56 000 selon le ministère de l'Intérieur, et 370 000 selon la CGT.

19h08 : J'ai commis une erreur tout à l'heure en présentant des chiffres du 17 décembre comme des chiffres nouveaux. L'erreur a été corrigée (grâce à vous, donc merci !) Bien sûr, nous vous communiquerons plus de chiffres dès que nous les aurons.

19h00 : Lors de la précédente journée de manifestations et de grèves interprofessionnelles, le 17 décembre, Occurrence avait dénombré 72 500 manifestants dans la capitale. Pour la 4e journée d'action contre le projet de système "universel" de retraite par points, la CGT a pour sa part revendiqué 370 000 manifestants à Paris.

18h59 : Environ 44 000 personnes ont manifesté cet après-midi dans les rues de Paris pour protester contre la réforme des retraites, selon le comptage réalisé par le cabinet Occurrence.

18h47 : Alors que cette journée de manifestations se termine, plusieurs vidéos circulent sur les réseaux sociaux pour dénoncer des cas de violences policières. Parmi elles, cette scène montrant une charge violente dans le cortège parisien, relayée par un photographe indépendant.

19h06 : Bonsoir @parisien. Nous n'avons pas encore eu connaissance des chiffres du cabinet Occurrence. Le 17 décembre, les chiffres oscillaient entre 615 000 personnes (Ministère) et 1,8 million (CGT) de manifestants à travers la France.

18h45 : Il y a un chiffre de la part d'Occurrence ?

19h09 : Peu avant 18 heures, la place de la République, à Lille (Nord), a été plongée dans le noir. Une journaliste de La Voix du Nord sur place explique sur Twitter qu'il s'agit d'une action des électriciens et gaziers mobilisés contre la réforme des retraites. C'est en effet sur cette place que s'est tenu le rassemblement lillois.

18h10 : Il est 18 heures et voici les principales informations de l'après-midi.

Selon le dernier décompte de l'AFP à partir des chiffres des autorités, au moins 280 000 personnes ont manifesté aujourd'hui dans plus de 80 villes, hors Paris, contre la réforme des retraites. La CGT revendique 370 000 manifestants à Paris, la préfecture n'a pas encore communiqué ses chiffres pour la capitale.

La RATP prévoit un trafic toujours "très perturbé" demain mais aucune ligne ne sera complètement fermée. Le trafic sur le tramway sera quasi normal. La SNCF annonce pour sa part 4 TGV sur 5 pour demain et un trafic semblable à celui du début de semaine.


L'information judiciaire concernant l'incendie de l'usine Lubrizol est élargie aux manquements des sociétés Lubrizol et Normandie Logistique. Les juges d'instruction ont été saisis par le parquet de deux procès verbaux, établis par la Direction régionale de l'environnement, qui pointent notamment des manquements dans le respect des normes anti-incendies dans les deux sites voisins.


La maison d'édition Stock annonce l'arrêt de la commercialisation du livre Un diable dans le bénitier, de Gabriel Matzneff, a appris franceinfo cet après-midi.

17h53 : De leur côté, les syndicats revendiquent près de 1,2 million de manifestants dans 65 cortèges - y compris Paris - jeudi, 4e journée de manifestations et de grèves interprofessionnelles contre le projet de système "universel" de retraite.

17h46 : Au moins 280 000 personnes ont manifesté jeudi dans plus de 80 villes, hors Paris, contre la réforme des retraites, selon un décompte provisoire de l'AFP réalisé à partir des chiffres communiqués par la police ou les préfectures.

17h38 : La RATP prévoit un trafic toujours "très perturbé" demain mais aucune ligne ne sera complètement fermée. Le trafic sur le tramway sera quasi normal.

17h02 : Bonjour @Vanina, le flux vidéo de la manifestation nous était fourni par l'agence de presse Reuters, qui est désormais passée sur un autre sujet.

17h02 : Pourquoi le live de la manifestation est remplacé par les préparatifs d'une réunion aux US ?

17h01 : Seize personnes ont été interpellées lors de la manifestation parisienne contre la réforme des retraites, indique la préfecture de police de Paris dans son dernier point de situation réalisé à 16h15. Un journaliste de Brut, Rémy Buisine, a notamment été interpellé vers 14 heures "alors qu'il s'apprêtait à couvrir la manifestation contre la réforme des retraites", indique le média en ligne.

16h36 : L'entreprise de transport ferroviaire annonce, par ailleurs, 3 Transilien sur 5, 6 TER sur 10 et 1 Intercités sur 3.

16h44 : La SNCF annonce 4 TGV sur 5 pour demain et un trafic semblable à celui du début de semaine.

16h16 : Quelques photos de la mobilisation contre la réforme des retraites d'aujourd'hui à Toulouse :








(Adrien NOWAK / / FrEDERIC SCHEIBER / Hans Lucas / AFP)






16h07 : La CGT revendique 370 000 manifestants à Paris.

16h05 : De leur côté, les syndicats revendiquent près de 600 000 manifestants dans 27 cortèges jeudi, 4e journée de manifestations et de grèves interprofessionnelles contre le projet de système "universel" de retraite.

15h59 : Selon l'AFP toujours, quasiment toutes les villes s'inscrivent en deçà de la jauge de la première journée de manifestations, le 5 décembre. Les cortèges avaient alors rassemblé 806 000 personnes dans toute la France, Paris compris, selon le ministère de l'Intérieur.

15h56 : Hors Paris, plus de 120 000 personnes ont manifesté aujourd'hui dans près d'une trentaine de villes contre la réforme des retraites, selon un décompte provisoire de l'AFP réalisé à partir des chiffres communiqués par la police ou les préfectures.

15h24 : Bonjour @jacou04. Vous avez un flux vidéo disponible dans notre direct sur la manifestation parisienne !

15h34 : Bonjour franceinfo. A la place des chiffres de manifestants, pourrions-nous avoir des vidéos pour que l'on se fasse notre opinion ? Merci !

15h14 : Parlons chiffres justement. A la mi-journée, on dénombrait déjà plusieurs dizaines de milliers de manifestants en régions : de 6 000 selon la police à 18 000 selon les syndicats à Clermont-Ferrand, de 6 500 à 10 000 à Béziers, de 5 600 à 7 500 à Tours, de 1 500 à 3 500 à Boulogne-sur-Mer ou encore de 1 400 à 2 000 à Guéret.

15h11 : Bonjour @rougeetnoire, il faut savoir garder raison. Effectivement, reprendre un chiffre publié à midi n'a pas de sens, c'est pour ça que nos articles sont horodatés et mis à jour. Les entrées de ce live n'ont pas vocation à être éditées toutes la journée : nous communiquons les chiffres actualisés à mesure qu'ils nous parviennent dans de nouvelles entrées.

15h11 : Bonjour, pouvez-vous rectifier le chiffre de Grenoble SVP ? Un millier c'est ridicule et pris avant le départ de la manif. Il y avait 25 000 personnes pour la CGT, disons entre 18 et 20 000. Lisez tout l'article de FR3 , notamment la fin. Merci

14h58 : Voici quelques images de la tête du cortège parisien de la manifestation contre la réforme des retraites, qui est partie cet après-midi de la place de la République.











(Dursun Aydemir / ANADOLU AGENCY / AFP)





14h53 : Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont déjà défilé dans la matinée dans de nombreuses villes, comme à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), où ils étaient entre 6 000 selon la police et 18 000 selon les organisateurs. La CGT avait comptabilisé au total 216 manifestations dans toute la France.

14h38 : Manifestation des avocats à Versailles contre la réforme ce matin.

14h43 : En tête de cortège, une dizaine de femmes en bleu de travail et gants de vaisselle jaunes dansaient au son de la chanson A cause des garçons, dont les paroles avaient été modifiées: "A cause de Macron, grandes perdantes, nous serons". Dans leur viseur également : le gestionnaire d'actifs BlackRock, accusé de vouloir profiter de la réforme, représenté sous la forme de vautours.

14h34 : Plusieurs milliers de manifestants, parmi lesquels cheminots, enseignants ou encore avocats, ont commencé à défiler cet après-midi à Paris contre la réforme des retraites. Le cortège a démarré vers 14 heures place de la République en direction de l'église Saint-Augustin, proche de la gare Saint-Lazare, émaillé de nombreux drapeaux syndicaux, notamment ceux de SUD-Rail, de la CGT ou de la FSU.

14h12 : "Entre la communication du gouvernement, 'on discute, tout est ouvert', et la réalité, il y a de quoi s'interroger sur la volonté du gouvernement de discuter, (...) de prendre en compte l'avis des organisations syndicales."

Philippe Martinez a émis, en début d'après-midi, "des doutes" sur la réelle volonté de l'exécutif de "discuter".

13h56 : La présidente de la région Ile-de-France et de Ile-de-France Mobilités, Valérie Pécresse, a annoncé le remboursement intégral du mois de décembre pour les abonnés Navigo et TER. On vous résume ce qu'il faut savoir sur ces remboursements.

Une station du métro parisien fermée, pendant la grève contre la réforme des retraites, le 7 janvier 2020.

13h54 : Une vingtaine d'avocats formaient toujours un cordon devant le palais de justice alors que deux cents à trois cents d'entre eux assistaient à une assemblée générale dans une salle d'audience bondée, a constaté une journaliste de l'AFP.