DIRECT. Grève contre la réforme des retraites : le taux de grévistes tombe à 4,6% à la SNCF

Jeudi, la mobilisation contre la réforme des retraites avait reflué dans la rue avec moins de manifestants que lors des précédents rendez-vous. 

Grève contre la réforme des retraites à la gare du Nord à Paris, le 10 janvier 2020.
Grève contre la réforme des retraites à la gare du Nord à Paris, le 10 janvier 2020. (GILLES ROLLE/REA)
Ce qu'il faut savoir

Le taux de grévistes à la SNCF est retombé vendredi 17 janvier à 4,6%, au 44e jour consécutif du mouvement contre la réforme des retraites, avec deux conducteurs de train sur dix en grève, a annoncé la direction dans un communiqué. 

Le taux global de grévistes était remonté à 10,1% jeudi, sixième journée de mobilisation nationale interprofessionnelle contre le projet gouvernemental de système universel de retraite par points. Le plus haut niveau de ce taux, soit 55,6%, avait été atteint au premier jour de la grève illimitée, le 5 décembre, et le plus bas lundi, à 4,3%.

 Selon le ministère de l'Intérieur, 187 000 personnes ont manifesté jeudi en France après 149 000 samedi dernier et 452 000 le 9 janvier, de même source.

 A Paris, la CGT a revendiqué 250 000 manifestants entre Montparnasse et la place d'Italie (contre 370 000 le 9 janvier). Ils défilaient derrière une banderole "Retraites à points : tous perdants, retraite à 60 ans  : tous gagnants !" De son côté, le ministère de l'Intérieur a décompté 23 000 manifestants et le cabinet indépendant Occurrence 28 000. 

Le musée du Louvre bloqué. A l'appel de l'intersyndicale CGC, CGT, FSU et SUD, "des syndicalistes, qui manifestent devant et à l'intérieur de la Pyramide, ont empêché son ouverture" à 9h30, a expliqué la direction du musée du Louvre.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GREVE

21h26 : 80% des services de la police technique et scientifique ont été bloqués par la grève contre la réforme des retraites, mercredi. "Notre statut n'est pas en adéquation avec nos missions. Nous sommes considérés comme des administratifs, alors que nous allons tout le temps sur le terrain", explique un membre du Syndicat national indépendant des personnels administratifs techniques et scientifiques à France 3 Centre Val-de-Loire.

20h19 : Avec un peu de retard, voici le point sur l'actualité :

• Jérôme G., journaliste sportif et présentateur sur CNews et France24, a été mis en examen our agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans et détention d'images pornographiques mettant en scène des mineurs. Il a été placé en détention provisoire.

• Après un tassement de la mobilisation contre la réforme des retraites la veille, plusieurs actions ciblées ont été menées au 44e jour du mouvement, dont une intrusion au siège de la CFDT. Le syndicat va porter plainte.


• Le trafic SNCF, encore perturbé ce week-end par la grève contre la réforme des retraites, connaîtra une nouvelle amélioration avec davantage de TER et de Transilien en circulation et un service TGV "quasi normal", tandis que côté RATP, 7 lignes de métro fonctionneront normalement samedi, ont annoncé les deux groupes.


• Le tribunal correctionnel de Lyon rendra son jugement le 16 mars contre l'ex-prêtre Bernard Preynat, poursuivi pour avoir abusé de nombreux scouts de la région et dont le procès s'est achevé aujourd'hui. La procureure a réclamé au moins huit ans de prison ferme à l'encontre du prévenu, aujourd'hui âgé de 74 ans.

19h47 : C'est une nouvelle étape dans la mobilisation des avocats contre la réforme des retraites. Les avocats du barreau de Rennes ont déposé des demandes de remise en liberté pour 27 personnes étrangères en situation irrégulière, rapporte France 3 Bretagne.

18h37 : La CFDT annonce qu'elle va porter plainte lundi, après l'envahissement des locaux de l'organisation syndicale par des grévistes, ce matin.

18h00 : Voici le point sur l'actualité :

Après un tassement de la mobilisation contre la réforme des retraites la veille, plusieurs actions ciblées ont été menées au 44e jour du mouvement, dont une intrusion au siège de la CFDT qualifiée de "violente" par son numéro un, Laurent Berger.

• Le trafic SNCF, encore perturbé ce week-end par la grève contre la réforme des retraites, connaîtra une nouvelle amélioration avec davantage de TER et de Transilien en circulation et un service TGV "quasi normal", tandis que côté RATP, 7 lignes de métro fonctionneront normalement samedi, ont annoncé les deux groupes.

• Le tribunal correctionnel de Lyon rendra son jugement le 16 mars contre l'ex-prêtre Bernard Preynat, poursuivi pour avoir abusé de nombreux scouts de la région et dont le procès s'est achevé aujourd'hui. La procureure a réclamé au moins huit ans de prison ferme à l'encontre du prévenu, aujourd'hui âgé de 74 ans.

• L'annonce était redoutée dans la capitale française de la gastronomie et elle vient de tomber presque deux ans jour pour jour après la disparition de Paul Bocuse : son restaurant mythique des bords de Saône perd sa troisième étoile. "C'est comme si on détrônait le pape", s'offusque Marc Veyrat.

17h13 : "Quels que soient les désaccords possibles entre organisations syndicales, la CGT ne cautionne pas ce type d’action", écrit la centrale de Montreuil, pour qui "chaque organisation syndicale est libre de son mode de fonctionnement, de son orientation et de ses revendications".

17h06 : Dans un communiqué, la CGT déclare "ne pas cautionner" l'envahissement des locaux de la CFDT par des grévistes survenu plus tôt dans la journée.

16h53 : La RATP annonce un trafic "en très nette amélioration" demain, avec un trafic normal sur sept lignes de métro sur 16. Deux RER A et B sur trois rouleront.

16h23 : Voici le détail des prévisions pour samedi :



Et pour dimanche :

16h14 : La SNCF annonce un trafic "quasi normal" pour les TGV ce week-end, et "en progression constante pour les trains du quotidien", avec 9 TER sur 10 et 8 Transilien sur 10 assurés.

15h54 : "Les touristes avec nous !". Les grévistes qui bloquaient l'entrée du Louvre pour manifester leur opposition à la réforme des retraites ont tenté de rallier à leur cause des visiteurs. Mais certains touristes ont vivement manifesté leur mécontentement, comme le montrent plusieurs vidéos publiées par un journaliste présent sur place sur Twitter.

15h44 : "Moi, je veux pouvoir exprimer mes désaccords, parfois très profonds, librement, démocratiquement. Je veux que ceux qui ne sont pas d'accord avec moi puissent le faire de la même façon."

Opposé à la CFDT sur la réforme des retraites, le secrétaire général de FO dit sur franceinfo "condamner absolument" l'intrusion dans les locaux du syndicat réformiste survenue plus tôt dans la journée. "C'est inadmissible, ce n'est pas de l'expression", juge-t-il.

15h15 : Sur Twitter, le gouvernement apporte son soutien à la CFDT après l'intrusion dont le syndicat a été victime un peu plus tôt dans la journée.

14h54 : Une centaine d'avocats en grève ont observé un sit-in silencieux à Lyon peu avant l'audience du dernier jour du procès Preynat, tandis qu'à Grenoble leurs homologues ont formé une haie d'accueil des autorités invitées à l'audience de rentrée de la cour d'appel. A Bordeaux, les avocats qui s'opposent à l'intégration de leur régime de retraite autonome dans le régime universel ont manifesté à l'occasion de l'audience solennelle de la cour d'appel, racontent nos confrères de France 3 Nouvelle Aquitaine.

14h27 : Le fait de forcer le passage contre la volonté des occupants n’est pas violent?

14h26 : Violemment ? Je veux des preuves ... Car moi , je ne pense pas qu'un chant ou une occupation soit violent ?

14h26 : Une intrusion est une forme de violence...!

14h26 : Dans les commentaires, nos lecteurs sont en désaccord au sujet de l'intrusion de militants dans les locaux de la CFDT, qualifiée de "violente" par le secrétaire général du syndicat. Nous tâchons actuellement d'en savoir plus sur les "agressions physiques et verbales" dénoncées par Laurent Berger.

14h21 : Interrogée par l'AFP, la CFDT assure que l'intrusion dans ses locaux est l'œuvre de la "coordination SNCF-RATP", née aux premières évocations d'une grève illimitée, en octobre, contre la réforme des retraites.

14h20 : Voici le point sur l'actualité :

• Le Louvre, musée le plus fréquenté au monde, est actuellement fermé en raison d'un blocage des entrées par l'intersyndicale pour protester contre le projet de réforme des retraites du gouvernement. La CFDT a de son côté dénoncé l'intrusion "violente" de plusieurs dizaines de personnes dans ses locaux.

• C'est le dernier jour du procès de l'ancien prêtre Bernard Preynat, accusé d'agressions sexuelles sur mineurs. Hier, sa personnalité a été au cœur des débats.

• Deux ans presque jour pour jour après la disparition de Paul Bocuse, son restaurant mythique des bords de Saône se voit retirer ses trois étoiles au Guide Michelin, qu'il détenait depuis 1965 sans discontinuer.

• De fortes précipitations sont tombées aujourd'hui sur les incendies qui ravagent l'est de l'Australie, au grand soulagement de certains fermiers qui ont déjà perdu une importante partie de leurs bêtes et de leurs récoltes.

14h11 : Une vidéo publiée par le site Là-bas si j'y suis montre l'intrusion de militants dans les locaux de la CFDT. On y voit une trentaine de personnes, présentées par le média de gauche comme des "grévistes de la RATP" chanter "On est là, même si Berger [le secrétaire général du syndicat] ne veut pas nous on est là, pour l'honneur des travailleurs et pour un monde meilleur !" Ces images ne montrent en tout cas pas de "violences" ou d'"agressions" dénoncées plus tôt par Laurent Berger. Nous tâchons d'en savoir plus.

14h06 : Plusieurs personnes se sont introduites "violemment" dans les locaux de la CFDT et "ont agressé verbalement et physiquement des salariés" du syndicat réformiste, indique sur Twitter son secrétaire général Laurent Berger.

13h37 : Bonjour @Jean-Phi62. Comme nous l'indiquions plus tôt dans ce direct et dans cet article, le musée le plus fréquenté au monde est actuellement fermé en raison d'un blocage des entrées par l'intersyndicale pour protester contre le projet de réforme des retraites du gouvernement. Notons tout de même que la direction indique que les détenteurs de billet seraient remboursés et n'exclut pas une réouverture dans l'après-midi si le blocage venait à cesser.

13h33 : Bonjour franceinfo ! Impossibilité de rentrer visiter le Louvre ! Que se passe-t-il ?

13h13 : Conséquence méconnue du blocage des ports contre la réforme des retraites : de nombreux produits frais sont introuvables dans les grandes surfaces de La Réunion. De nombreuses denrées importées dans l'île transitent en effet par le port de Marseille, bloqué depuis plusieurs jours, rapporte La 1ère.

13h12 : "Ça va faire mal (...), ça va nous abîmer." Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF, a indiqué hier que les pertes dues à la grève contre la réforme des retraites devraient finalement approcher le milliard d'euros. "On essaiera de rattraper" ce montant, a-t-il avancé. Mais comment la compagnie ferroviaire compte-t-elle compenser ces pertes ? Éléments de réponse dans notre article.




(BENJAMIN POLGE / HANS LUCAS / AFP)

09h26 : L'audience va reprendre pour le dernier jour du procès de l'ancien prêtre Bernard Preynat. Les avocats en grève sont de retour devant la salle pour une nouvelle action contre la réforme des retraites, signale notre journaliste Catherine Fournier.

09h24 : La suite... Les touristes étrangers furieux et surpris...

09h23 : Le Louvre bloqué. Des milliers de touristes attendent...

09h22 : Le musée du Louvre est fermé depuis 8 heures ce matin par des grévistes. Cette action contre la réforme des retraites est menée par l'intersyndicale des métiers de la culture. Une centaine de personnes manifestent devant les entrées du bâtiment, précise un communiqué de la CGT. Un lecteur nous adresse également des images.

09h11 : "Depuis le début de la semaine, on discute avec son cabinet , on a prévenu qu'il valait mieux annuler ou reporter cette signature... parce que là, venir au bout de 45 jours de conflit sur les retraites, c'est franchement de la provocation."

La secrétaire d'Etat Emmanuelle Wargon vient à Nantes (Loire-Atlantique) signer un contrat de territoire concernant la fermeture de la centrale de Cordemais. Les salariés entendent bien la rencontrer, mais certainement pas pour évoquer le devenir de la centrale, rapporte France 3 Pays de la Loire.


07h55 : La protestation contre la réforme des retraites se poursuit sur le port du Havre (Seine-Maritime), rapporte France Bleu Normandie. Le préavis de trois jours de l’opération nationale "ports-morts", lancée par la CGT pour protester contre la réforme des retraites, courait pourtant jusqu'à hier soir.

06h18 : "La mobilisation fléchit dans les transports et les manifestations sont moins massives", écrit ce matin Libération. Mais le "mouvement se transforme" et s'élargit à de nouveaux secteurs.


07h32 : Voici les principaux titres de l'actualité :

• La mobilisation contre la réforme des retraites a rassemblé 187 000 manifestants en France, dont 23 000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. La CGT revendique 250 000 manifestants dans la capitale, alors que le cabinet Occurrence a décompté 28 000 participants.


• L'année 2019 a été marquée par des violences sexuelles encore en forte hausse (+12% par rapport à l'an dernier), selon une première analyse de la délinquance publiée par le service statistique ministériel de la sécurité intérieure.


• Le restaurant Paul Bocuse de Collonges-au-Mont-d’Or (Rhône) va perdre sa troisième étoile. Il n'en aura plus que deux à compter de la parution du Guide Michelin, le 27 janvier.

• Le porte-avions français Charles-de-Gaulle sera très prochainement déployé en Méditerranée orientale en soutien de la coalition internationale anti-Etat islamique à l'oeuvre au Moyen-Orient, a annoncé Emmanuel Macron.


• Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, a confirmé son intention d'être candidate à l'élection présidentielle de 2022 pour, selon elle, "ne pas laisser courir tout seul" Emmanuel Macron.