Dimanche en politique, France 3

"Ce qui est sur la table, ce sont des avancées sociales" : Richard Ferrand est l'invité de Dimanche en politique

La France vit désormais au rythme des grèves de transports et des manifestations depuis 12 jours. Le gouvernement a détaillé son projet de réforme des retraites, mais il n'a convaincu ni les syndicats ni les Français, à en croire les sondages. Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, est l'invité de Dimanche en politique.

FRANCE 3

Le week-end du 14 et 15 décembre fait figure de transition avant la prochaine journée de mobilisation contre la réforme des retraites, mardi 17 décembre. Depuis plus d'une semaine et demie, les métros et les trains sont à l'arrêt et les usagers se demandent s'il y aura des trains à Noël. Pour le Premier ministre Édouard Philippe, "chacun doit prendre ses responsabilités". "S'agissant de Noël, évidemment il faut une trêve, il est impensable que deux professions puissent empêcher les Français de partager des moments en famille, des moments dont tout le monde a besoin", assure le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, invité de Dimanche en politique.

La question de la responsabilité du gouvernement

Alors, le gouvernement doit-il aussi prendre ses responsabilités pour trouver des solutions alternatives au manque de transports ? "Ce n'est pas aussi simple que ça. Soyons clair, il faut que ceux qui empêchent par leurs choix les trains, les métros ou les bus de circuler, lèvent le pied et fassent en sorte que Noël se passe bien pour tous. Ce qui est sur la table, c'est un projet qui comprend des avancées sociales", poursuit Richard Ferrand.

Richard Ferrand, avant une réunion avec Emmanuel Macron à l\'Elysée, le 10 décembre 2018. 
Richard Ferrand, avant une réunion avec Emmanuel Macron à l'Elysée, le 10 décembre 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)