Électricité : des gares sous la menace d'une panne

En juillet dernier, l'incendie d'un poste électrique a provoqué une gigantesque panne à la gare Montparnasse à Paris. En France, cela pourrait se reproduire dans cinq gares et un aéroport.

L'aéroport d'Orly (Val-de-Marne) et de grandes gares françaises sont-ils sous la menace d'une panne électrique géante ? En juillet dernier, un incendie détruit l'unique poste électrique de la gare Montparnasse, à Paris. La quasi-totalité des trains est restée bloquée à quai. Et d'autres sites n'ont qu'une seule source d'alimentation : la gare de Lyon (Paris), l'aéroport d'Orly et les deux grandes gares lyonnaises dans le Rhône, et la gare de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Jusqu'à 70 millions d'euros le prix d'un deuxième poste

Mais pour François Brottes, le patron de RTE (réseau français de transport d'électricité), interrogé au Sénat, implanter un deuxième poste électrique est souvent trop compliqué. En zone urbaine, un poste électrique peut coûter jusqu'à 70 millions d'euros. Une somme importante que la SNCF préfère réserver à ses travaux de signalisation. De son côté, l'aéroport d'Orly aurait pour projet de doubler l'alimentation électrique de son aérogare et ainsi éviter à ses passagers le coût de la panne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des trains à l\'arrêt, à Chatillon (Hauts-de-Seine), le 31 juillet 2018. 
Des trains à l'arrêt, à Chatillon (Hauts-de-Seine), le 31 juillet 2018.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)