Cet article date de plus de quatre ans.

Économie : le plan de l'État pour le contrat avec Alstom

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Économie : le plan de l'État pour le contrat avec Alstom
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

On apprend ce jeudi 16 février comment sera payée la facture de la commande de l'État pour sauver le site d'Alstom Belfort (Territoire de Belfort).

L'État révise sa copie. En octobre dernier, pour sauver l'usine de Belfort (Territoire de Belfort) et ses 400 salariés, le gouvernement décide de commander 15 TGV quitte à les faire rouler au ralenti sur des lignes classiques. Un plan immédiatement critiqué, mais défendu par Manuel Valls. Mais la stratégie est compliquée à appliquer. Cinq mois plus tard, c'est donc un plan B qui est en passe d'être signé.

Des économies pour la SNCF

Ce n'est pas l'État, mais la SNCF qui achètera les 15 TGV, des rames duplex nouvelle génération, entièrement équipées. Elles circuleront bien à grande vitesse sur la ligne Paris-Bordeaux. Prix de la facture pour la SNCF : 415 millions d'euros. Pour l'aider, l'État va abaisser les taxes sur les trains régionaux : 420 millions d'euros en moins. Et ce n'est pas tout : ces trains coûtent moins cher en maintenance que les vieux TGV, soit 150 millions d'euros d'économie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.