Dijon : les passagers d'un TGV arrivent avec près de 8 heures de retard après un feu de forêt

Le train, bloqué à cause d'un feu de végétation, n'est arrivé qu'à 4h du matin au lieu de 20h.

Capture d\'écran de la gare de Blaisy-Bas (Côte-d\'Or) où sont restés bloqués les voyageurs pendant plusieurs heures. 
Capture d'écran de la gare de Blaisy-Bas (Côte-d'Or) où sont restés bloqués les voyageurs pendant plusieurs heures.  (GOOGLE MAPS)

Des voyageurs en train sont arrivés avec près de 8 heures de retard mardi 3 septembre à Dijon, après un feu de forêt vers Plombières-lès-Dijon en Côte-d'Or qui a ravagé dix hectares de végétation, rapporte France Bleu Bourgogne. Au total, 9 trains ont été retardés ou bloqués provisoirement en gare de Venarey, Dijon et Blaisy-Bas.

Les passagers d'un TGV entre Paris et Dijon devaient arriver à destination vers 20h mardi soir, mais ils ne sont arrivés qu'entre 3h et 4h mercredi matin. Leur train est resté bloqué deux heures en gare de Blaisy-Bas, puis est revenu en arrière jusqu'à Venarey-Lès-Laumes, il a rejoint Mâcon puis la ligne à grande vitesse vers Dijon.

Le commandant Regazonni, chef des opérations de secours sur cet incendie, a dû suspendre le trafic ferroviaire car "le feu menaçait la bonne circulation des trains et d'autre part, le personnel travaillant à proximité des voies, les voies étant électrifiées, on mettait en danger le personnel". Selon le sapeur-pompier, c'était un "feu estival" alimenté par la sécheresse, mais son origine est encore inconnue. Il est maintenant maîtrisé.