Cannes : des passagers d'un TER agressés en pleine gare

Coups, gaz lacrymogènes, insultes... Les passagers d'un train en gare de Cannes-Ranguin ont eu très peur samedi 5 novembre. À l'origine de ces agressions, une douzaine d'adolescents.

France 3

La ligne TER entre Vintimille et Grasse (Alpes-Maritimes) est sous protection policière depuis l'agression de samedi en fin de journée. Tout s'est passé très vite en gare de Cannes-Ranguin. Vers 18h30, une douzaine de jeunes s'engouffre dans une rame, armée de gaz lacrymogènes. Les adolescents gazent les passagers, les frappent puis les insultent avant de prendre la fuite. Trois voyageurs sont légèrement blessés, les usagers sont inquiets. "On se demande si on va pouvoir continuer à prendre le train d'une manière sereine", explique une vieille dame au micro de France 3.

Des agressions en chaîne

La semaine dernière, plusieurs contrôleurs ont été agressés sur cette même ligne. Le syndicat CGT contrôleurs SNCF Alpes-Maritimes dénonce la multiplication d'incidents sur le département. Contactée, la direction de la SNCF n'a pas souhaité s'exprimer. Le président de la Région Christian Estrosi en appelle au gouvernement. Une enquête est en cours pour comprendre l'origine de cette nouvelle agression et en identifier les auteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT