Cet article date de plus de quatre ans.

Alstom : le plan de sauvetage de l'usine de Belfort en danger ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Alstom : le plan de sauvetage de l'usine de Belfort en danger ?
Article rédigé par
France Télévisions

Le plan de sauvetage de l'usine Alstom de Belfort pourrait être remis en cause. Le projet de commandes par l'État de 15 rames TGV se heurte à des obstacles juridiques.

Le site Alstom de Belfort sera-t-il bien sauvé ? En octobre dernier, l'État a promis d'acheter 15 rames de TGV pour maintenir les emplois. Mais le contrat bloque sur des obstacles juridiques, une incertitude difficile à vivre pour les employés. Selon Les Échos, l'inquiétude viendrait directement du service juridique de Bercy.

Des problèmes de concurrence et de procédures

L'État avait prévu de commander les 15 TGV à Alstom sans passer par la case SNCF, grâce à un ancien contrat-cadre. Mais cela posera des problèmes de concurrence et de procédures pour les juristes. L'autre solution serait de demander à la SNCF de commander ces trains. L'État payerait dans un second temps la facture, 400 millions d'euros. Mais il faudrait passer par un appel d'offres, long et incertain. Le gouvernement réfléchit à d'autres solutions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.