Abbeville - Le Tréport : les derniers jours d'une ligne SNCF

Si la question de la dette de la SNCF a avancé ce matin, d'autres sujets d'inquiétude demeurent : 200 petites lignes SNCF sont toujours menacées de disparaitre.

Voir la vidéo
France 2

Elle fait partie de ce qu'on appelle les petites lignes. Abbeville (Somme) - Le Tréport (Seine-Maritime) voit passer deux trains le matin et deux le soir dans les deux sens, mais dès dimanche 27 mai au soir, la liaison ferroviaire va fermer. Pour assurer la continuité des services, la SNCF va remplacer les trains par des bus, qui mettent une demi-heure de plus de trajet.

Les travaux pourraient durer entre cinq et sept ans

D'après la SNCF, la fréquentation de la ligne varie entre 50 et 100 personnes par jour, mais ce n'est pas l'argument qu'elle avance. Le problème pour elle est la sécurité : la ligne va être non pas fermée, mais suspendue pour travaux. En avril dernier, de nombreuses personnalités se sont pressées devant la gare du Tréport, devenue symbole de la lutte pour le maintien des petites lignes. Un cheval de bataille repris par Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France. Les travaux de rénovation de la ligne sont estimés à 40 millions d'euros, et il est prêt à en mettre 20, tout en interpellant l'État. La ligne fermera en fin de semaine, c'est acté. Ce qui ne l'est pas en revanche, c'est le calendrier des travaux de rénovation puisque rien n'est encore financé. Ils pourraient durer entre cinq et sept ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TVG en gare de l\'Est à Paris, le 15 février 2018.
Un TVG en gare de l'Est à Paris, le 15 février 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)