Cet article date de plus de sept ans.

Sécurité dans les trains : dans l'attente de nouvelles mesures

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Sécurité dans les trains : dans l'attente de nouvelles mesures
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Huit jours après la fusillade dans un Thalys, une équipe de France 3 est allée à la rencontre de passagers d'un TGV Paris-Lyon.

Cet après-midi, samedi 29 août, les ministres de l'Intérieur et des Transports de neuf pays européens se réunissent à Paris, pour aborder la question de la sécurité dans les trains, huit jours après la fusillade dans un Thalys.
 
Vendredi après-midi, gare de Lyon à Paris, le quai fourmille de voyageurs. Munis d'un sac, parfois de plusieurs, les voyageurs se pressent dans le TGV en partance pour Lyon. Une semaine a passé après l'attentat avorté du Thalys, pourtant, l'événement est encore dans tous les esprits. "J'ai l'impression d'être plus méfiante", confie une jeune femme au micro de France 3. 

Renforcer les effectifs

En attendant l'annonce de nouvelles mesures, la mise en place d'un numéro vert pour alerter en cas de comportements suspects ne convainc pas. "Le réflexe de la plupart des gens serait d'appeler la police ou d'alerter la sécurité de la gare", explique un voyageur.
 
Un contrôle aléatoire des bagages est envisagé. Pour certains voyageurs, c'est prendre le risque de faire perdre au train sa flexibilité. Pour les contrôleurs SNCF, la seule solution serait d'augmenter les effectifs dans les trains.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.