Cet article date de plus de neuf ans.

Sarkozy s'occupe "de la vie quotidienne des gens" dans le RER A

Vincennes - La Défense : une petite demi-heure de RER, le temps pour le chef de l'Etat d'inaugurer de nouvelles rames de la ligne A, la plus fréquentée d'Ile-de-France - un million de passagers chaque jour. Le temps aussi de marteler qu'il sait s'occuper "de la vie quotidienne des gens".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Lionel Bonaventure Reuters)

Avant d'aller accueillir la Chancelière Angela Merkel à l'Elysée pour une énième réunion de sortie de crise de la zone euro, le chef de l'Etat est allé prendre le RER A. Un trajet d'une petite demi-heure d'est en ouest de Paris, au cours duquel le chef de l'Etat s'est entretenu avec des agents de la RATP, de la SNCF et avec des usagers, selon l'Elysée.

"Le chef de l'Etat ne doit pas simplement s'occuper de la vision, des
grands problèmes stratégiques. Il doit aussi s'occuper de la vie quotidienne des gens",
a assuré Nicolas Sarkozy au cours d'un discours d'une demi-heure, consacré à la modernisation des transports publics.
Quelques centaines d'agents de la RATP avaient prévu de se rassembler sur le parvis de la Défense pour dénoncer "l'écart entre les propos gouvernementaux et la réalité des situations vécues par les agents", selon la CGT. Ils en ont été empêchés par les forces de l'ordre.

RATP et SNCF, qui coexploitent la ligne A, mettent en service deux nouvelles rames lundi, des trains à deux étages avec une capacité augmentée de 60%.
La ligne A, la plus chargée du réseau francilien, est empruntée chaque jour par plus d'un million de passagers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.