INFO FRANCE 2. RATP : en 2017, les atteintes physiques contre les agents ont augmenté de 24%, et de 20% contre les voyageurs, selon un rapport interne

La flambée des vols avec violences – +55% – est l'une des causes de la hausse des agressions contre les voyageurs.

Un policier accompagne des agents de la RATP à la station de RER Auber, à Paris, le 30 décembre 2015.
Un policier accompagne des agents de la RATP à la station de RER Auber, à Paris, le 30 décembre 2015. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Les agents de la RATP sont la cible d'un nombre croissant de violences. Selon un rapport interne et confidentiel de la régie de transport francilienne, que France 2 a pu consulter, le nombre d'atteintes physiques visant ces derniers a augmenté de 24% en 2017 par rapport à l'année précédente. Même tendance pour les voyageurs : le nombre d'atteintes physiques dont ils sont la cible a augmenté de 20% sur cette même période. Le journal de 20 heures de France 2 a consacré un sujet à ce pic de violences, dans son édition du vendredi 21 septembre.

Le rapport interne de la RATP, qui date de juillet 2018, dénombre au total 1 230 atteintes physiques contre des agents en 2017, soit un ratio de 0,37 incident par million de voyages. Soit le niveau le plus élevé de ces six dernières années, même en prenant en compte la hausse du nombre de voyageurs.

Les violences contre contrôleurs en forte hausse

Le nombre de faits d'outrages ou de menaces contre des agents a moins augmenté (+3% en un an) mais reste important : 2 848 ont été recensés.

Parmi ces agents, les machinistes, c'est-à-dire les conducteurs, sont la cible de 69% des menaces et des propos outrageants. Ils sont également touchés par 28% des atteintes physiques, mais légèrement moins que les contrôleurs (29%), contre qui les violences ont augmenté de 54% en 2017.

Un total de 6 470 faits de violences contre des voyageurs a été recensé en 2017. Sans atteindre pour autant les niveaux de 2010 et 2012. Cette hausse s'explique notamment par la flambée des vols avec violence : +55% en 2017 sur le réseau de transport francilien. Les vols à la tire, eux, sont en baisse de 9%.