Cet article date de plus de neuf ans.

PSA met en vente son site de Meudon pour trouver des liquidités

Le groupe PSA Peugeot-Citroën a besoin d'argent, et a décidé de fermer un nouveau site, à l'horizon 2014. Après Aulnay-sous-Bois, c'est le site de Meudon-la-Forêt dans les Hauts-de-Seine et ses 660 salariés qui sont concernés. Là, pas de suppressions d'emplois mais des redéploiements. Mise à prix de l'immeuble : sept millions d'euros.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Gonzalo Fuentes Reuters)

Le plan social chez PSA Peugeot-Citroën a commencé, mais la trésorerie vient à manquer. Malgré les fermetures annoncées de l'usine d'Aulnay-sous-Bois, et les 1.400 suppressions de postes à Rennes, le groupe a besoin d'argent.

C'est dans ce but, et pour réorganiser l'activité, que le centre technique de Meudon-la-Forêt (Hauts-de-Seine) doit également fermer ses portes à l'été 2014. 660 salariés sont concernés ; il ne devrait y avoir aucune suppression d'emplois, mais des redéploiements dans des sites de la région parisienne, ainsi qu'à Vesoul (Haute-Saône). Mise à prix de l'immeuble : sept millions d'euros.

Le groupe PSA Peugeot-Citroën se trouve dans une situation financière compliquée. Après des mois de grève, les salariés de l'usine d'Aulnay-sous-Bois, promise à la fermeture l'année prochaine, ont repris le travail mardi matin.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.