Vous pensez que le carburant est plus cher en France qu'ailleurs ? Ces infographies vont vous faire relativiser

Si la France est dans la moyenne haute des pays européens concernant le prix de l'essence et du gazole, elle ne bat pas de records.

Vous trouvez les prix des carburants trop élevés dans votre station-service ? Nos voisins européens ne sont pas forcément mieux lotis. Depuis plusieurs semaines, les "gilets jaunes" se mobilisent un peu partout en France contre l'augmentation du prix de l'essence et du gazole, due, en partie, à une hausse des taxes. Mais la France est-elle une exception ? Alors que le mouvement des blocages du 17 novembre a fait le plein, nous avons comparé les prix des carburants au sein de l'Union européenne.

Les tarifs en France sont effectivement parmi les plus chers d'Europe

Faut-il traverser les frontières françaises pour trouver du carburant moins cher ? Pas sûr. Au sein de l'UE, l'essence et le gazole sont respectivement vendus en moyenne à 1,40 et 1,38 euro le litre, d'après nos calculs, réalisés à partir du recensement des prix réalisés par la Commission européenne et daté du lundi 5 novembre. C'est nettement moins que les tarifs français : 1,54 euro pour un litre d'essence et 1,51 euro pour un litre de gazole, selon cette même source.

Made with Flourish

Mais ce n'est pas en France que les carburants sont les plus onéreux : sept pays européens vendent l'essence plus chère, avec un maximum de 1,65 euro/L atteint en Italie. Ils ne sont en revanche que quatre à vendre du diesel plus cher, avec en tête la Suède, où le tarif est en moyenne de 1,58 euro/L.

Cependant, il est vrai que la différence est importante avec certains de nos voisins les plus proches. Au Luxembourg, l'essence est 30 centimes moins chère (1,22 euro/L) et la différence atteint même près de 35 centimes pour le gazole (1,17 euro/L), ce qui pousse de nombreux frontaliers à aller faire le plein là-bas. Même chose pour l'Espagne, ou l'écart de prix est de 20 centimes (1,33 euro/L pour l'essence et 1,27 euro/L pour le diesel).

Les taxes sont élevées dans l'Hexagone (mais c'est le cas partout)

En France, sur chaque litre d'essence acheté, en moyenne, 60% du prix final est reversé à l'Etat et aux collectivités sous forme de taxes, soit actuellement 95 centimes (86 centimes pour le gazole). Un montant excessif ? Il n'est en tout cas pas le plus élevé en Europe. Les Pays-Bas, la Grèce, l'Italie et la Finlande taxent encore d'avantage le carburant.

Surtout, dans tous les pays européens, à l'exception notable de la Bulgarie, les taxes représentent plus de la moitié du prix de l'essence à la pompe. Le poids de la fiscalité est plus faible dans le cas du diesel, où la France figure bien parmi les pays qui mettent le plus à contribution les automobilistes lors du passage en station-service.

Made with Flourish

Les carburants sont plus abordables qu'ailleurs au regard de notre budget

Quelle est la part du carburant dans votre budget ? Pour comparer celle-ci avec nos voisins européens, nous avons calculé combien de litres d'essence et de diesel pouvait théoriquement s'acheter un habitant au revenu médian, dans chaque pays. Largement en tête, on retrouve les habitants du Luxembourg qui profitent de revenus élevés et d'un prix attractif sur les carburants. La France, elle, se classe neuvième sur les 28 pays de l'Union européenne.

Si l'essence et le gazole sont effectivement bien moins chers dans les pays de l'Est de l'Europe, l'écart est à relativiser, tant la différence de niveau de vie avec la France est importante. A titre d'exemple, avec un revenu médian, un Hongrois, un Bulgare ou un Roumain peut théoriquement acheter quatre fois moins de carburant qu'un Français, malgré des prix moindres à la pompe.

Made with Flourish