Cet article date de plus de deux ans.

"Gilets jaunes" : troisième semaine de mobilisation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Violences : troisième journée de mobilisation
Article rédigé par
France Télévisions

Au Mans, dans la Sarthe, le journaliste Antoine Werner fait le point sur la situation devant un dépôt pétrolier bloqué.

Les rassemblements et les blocages de "gilets jaunes" continuent un peu partout en France, alors qu'une troisième semaine de revendication s'ouvre. "Ils sont encore une centaine de 'gilets jaunes' devant un dépôt pétrolier du Mans (Sarthe). Ils parlent tous en cœur ici et c'est, évidemment, l'exécutif qui en prend pour son grade", rapporte le journaliste sur place Antoine Werner. "Un homme d'une quarantaine d'années qui travaille dans un magasin de bricolage m'a montré par écrit les dix revendications des 'gilets jaunes', parmi lesquelles la destitution d'Emmanuel Macron ou encore la baisse de salaire du gouvernement", précise-t-il.

Le gouvernement dans la ligne de mire des "gilets jaunes"

"C'est bien le gouvernement que l'on veut mettre à mal en bloquant le dépôt. Ils ont d'ailleurs chanté tous ensemble 'Macron, démission'. Une jeune fille d'une vingtaine d'années m'a dit qu'elle ne lâcherait rien - sa mère gagne 450 euros par mois - et qu'elle continuerait à bloquer ici tant que ce serait possible", conclut-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.