Vidéo "Indemnité inflation" de 100 euros : Emmanuel Macron justifie le choix du gouvernement de ne pas baisser les taxes sur les carburants

Publié Mis à jour
Emmanuel Macron explique pourquoi le gouvernement n'a pas baissé les taxes sur l'énergie
Article rédigé par
France Télévisions

A l'issue du Conseil européen qui se tient jeudi et vendredi, le chef de l'Etat a pris la parole pour expliquer l'annonce de son Premier ministre.

Emmanuel Macron assume. Le chef de l'Etat a pris la parole depuis Bruxelles à l'issue du Conseil européen qui s'y tient du jeudi 21 au vendredi 22 octobre. Interrogé par les journalistes, il a défendu le choix du gouvernement de verser une "indemnité inflation" de 100 euros, plutôt que de baisser les taxes sur les carburants. Concernant "les taxes sur les carburants, nous sommes dans la moyenne européenne, a répondu le président. Cela coûte beaucoup plus cher [de les baisser], tous ceux qui appellent à la sagesse en termes de dépenses publiques seraient bien inspiré de regarder ce que cela coûte."

Cette baisse des taxes serait "absolument non ciblée", assure le chef de l'Etat. "Quand vous la baissez, vous la baissez pour tout le monde. C'est plus juste et plus ciblé ce qu'a décidé le gouvernement"

Emmanuel Macron a également pointé du doigt le manque de cohérence avec "ce que l'on veut faire en terme de climat". Il s'est dit "surpris de voir des gens qui nous disent vous devriez allez plus vite et plus fort sur le climat, la conséquence de ce qu'ils plaident, c'est l'augmentation des prix de l'énergie fossile et dès que les prix montent, ils nous disent, vous devriez baisser les taxes sur celle-ci, c'est le prix du carbone".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.