Un gilet jaune sur le podium du Championnat d'Europe de taekwondo

Le Français Mamoudou Bassoum a remporté samedi 1er décembre en Espagne la médaille d'or des Masters des plus de 35 ans au Championnat d'Europe de taekwondo. Mobilisé depuis le début du mouvement de protestation, il a enfilé son gilet jaune en montant sur le podium. 

 Mamoudou Bassoum, \"gilet jaune\" et champion d\'Europe de taekwendo
 Mamoudou Bassoum, "gilet jaune" et champion d'Europe de taekwendo (Radio France)

Depuis le début du mouvement de protestation des "gilets jaunes", Mamoudou Bassoum, 36 ans, a manifesté sur des ronds-points près de Montargis dans le Loiret. Il a apporté des repas chauds à d'autres "gilets jaunes" qui se sont relayés en permanence au bord des routes.

 
Cet athlète de haut niveau ne s'est pas posé de question en préparant sa valise pour disputer le championnat des vétérans à Marina d Or, une station balnéaire espagnole. Il a emporté son gilet jaune. 

J'avais pris deux choses en partant : le drapeau français et mon gilet jauneMamoudou Bassoum

Pour le champion de taekwondo, il était impensable de ne pas faire un geste symbolique. "Il y a une bataille qui se mène. Une bataille qui a du sens. Ce qu'on fait c'est honorable, ça m'a fait pleurer."  

Mamoudou Bassoum, comme beaucoup de "gilets jaunes", utilise quotidiennement sa voiture pour aller au travail. "Tous les matins, je prends la route et je fais quatre-vingt kilomètres. Je fais le plein le dimanche soir, et le jeudi je refais un plein. Cela me coûte cher mais je vais pas me plaindre par rapport à quelqu'un qui gagne le Smic." L'athlète ne cautionne pas pour autant la violence. "Elle ne règle rien. On peut manifester de manière pacifique. J'ai mérité mon podium donc j'ai enfilé mon gilet jaune avec le drapeau de la France."

Pour son action symbolique et silencieuse sur un podium, Mamoudou Bassoum a reçu des milliers de messages de félicitations sur sa page Facebook.

Un "gilet jaune" sur le podium - Reportage de Cécilia Arbona
--'--
--'--