Prix des carburants : les bases nautiques cherchent les économies

Publié Mis à jour
Prix des carburants : les bases nautiques cherchent les économies
France 2
Article rédigé par
E.Bach, A.Lay, M.Niewenglowski, J.Montupet - France 2
France Télévisions

Mardi 2 août, les activités nautiques battent le plein. Mais, avec la hausse du prix des carburants, les patrons sont obligés de trouver des solutions pour continuer à avoir une marge.

Une famille en vacances à Sainte-Maxime (Var) a décidé de faire du ski nautique, mardi 2 août. Malgré la hausse du prix des carburants, certaines bases nautiques ont réussi à ne pas augmenter leurs tarifs. "On favorise l'apprentissage sur le ponton pour qu'arrivés sur l'eau on perde moins de temps", explique Tom Huquers, moniteur. Les clients passent 15 minutes sur l'eau, soit trois de moins que l'an dernier. La leçon coûte 50 euros. "Je pense que c'est normal pour la durée, on avait envie de le faire, malgré tout", assure un vacancier. 

Des équipements sans moteur comme le pédalo ou le kayak 

Avec la flambée des prix du carburant, la marge du patron de la base nautique a baissé de 25 % en un mois. En conséquence, il tente de remplir le plus possible ses bateaux. "On se regroupe plus dans les bateaux pour les leçons et les cours de ski nautique, plutôt que de faire de l'individuel", détaille Laurent Gregoriou, gérant de Water Glisse Passion. Il développe la location d'équipement sans moteur, tels que le pédalo et le kayak

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.