Les prix des carburants en nette hausse pour les vacances

Ces hausses sont situées entre 2 et 3 centimes d'euros par litre, selon les données hebdomadaires publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Un homme se sert en carburant, le 6 décembre 2018, dans une station essence à Arnage (Sarthe).
Un homme se sert en carburant, le 6 décembre 2018, dans une station essence à Arnage (Sarthe). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont nettement augmenté la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi 15 juillet. Le gazole, carburant le plus vendu avec près de 80% des volumes, a notamment repris près de deux centimes pour s'afficher à 1,4227 euro le litre, en hausse de 1,93 centime par rapport à la semaine précédente.

Selon les données hebdomadaires publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le prix du litre d'essence sans plomb 95 (super SP95) a quant à lui augmenté de 2,89 centimes, passant à 1,5207 euro. Le SP95-E10, qui contient jusqu'à 10% d'éthanol, était sur la même tendance : +2,37 centimes à 1,5207 euro. Le sans plomb 98 (SP98) a suivi le mouvement, bien que de façon moins marquée : 1,38 centime de plus, à 1,5852 euro.

Ces hausses pourraient se poursuivre dans les prochaines semaines. Elles sont causées en partie par une remontée des cours du pétrole liée à une offre perturbée (tempête sur la Louisiane, tensions entre le Royaume-Uni et l'Iran, baisse de la production russe et des stocks américains...). Les prix des carburants à la pompe varient en fonction de plusieurs paramètres : le cours du baril de pétrole, les taxes, le taux de change euro-dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers et la demande.