"Gilets jaunes" : quelles sont leurs revendications ?

Les réponses du gouvernement sont pour l'heure jugées encore insuffisantes par les "gilets jaunes". Alors quelles sont les pistes désormais évoquées ?

Voir la vidéo
France 2

Sur les barrages, les ronds-points, depuis plusieurs semaines, les "gilets jaunes" scandent leurs revendications. "On veut que les gens puissent avec leur salaire vivre décemment", "La rehausse des minimas sociaux, la rehausse des retraites, la baisse des impôts, l'annulation des taxes", ou encore "Remettre l'ISF", lancent les manifestants. Un mois après le début du conflit, l'exécutif lâche du lest. La hausse des taxes sur le carburant en 2019 : supprimée. Les augmentations du gaz et de l'électricité cet hiver : annulées. Et le nouveau contrôle technique qui aurait coûté plus cher aux automobilistes : reporté.

Les autres revendications

Des concessions insuffisantes pour les "gilets jaunes libres", reçus vendredi 7 décembre à Matignon. "Nous avons tout mis sur la table. Nous avons surtout fait passer le message au Premier ministre que l'heure est grave et que c'était urgent", a déclaré à la sortie Benjamin Cauchy, co-fondateur du collectif.

Ils exigent en plus le retour de l'ISF, la hausse du SMIC autour de 1 300 euros nets, ou encore la retraite à 60 ans et une augmentation générale des pensions. Désormais, tous les "gilets jaunes" attendent un geste fort du président de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" au rond-point de Torcé (Ile-et-Vilaine), le 2 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" au rond-point de Torcé (Ile-et-Vilaine), le 2 décembre 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)