"Gilets jaunes" : huit visages pour les représenter

Les "gilets jaunes" tentent de se structurer. Ils ont annoncé, lundi 26 novembre, la constitution d'un groupe de huit personnes, qualifiées de communicants officiels.

France 3

Le communiqué officiel, présentant huit communicants, lundi 26 novembre, est-il un premier pas vers la structuration du mouvement des "gilets jaunes" ? Une délégation officielle vient d'être désignée pour porter les revendications jusqu'au sommet de l'État. Parmi elles : la baisse des taxes et la création d'une assemblée citoyenne. Qui sont ces représentants ? Des chauffeurs routiers, serveurs, étudiants ou encore courtiers, ils viennent de milieux différents et se revendiquent tous comme apolitiques. Certains sont des pionniers des "gilets jaunes".

Ces nominations suscitent l'embarras

Parmi les huit nommés se trouve Priscillia Ludovsky, auto-entrepreneure, qui est à l'origine de la pétition contre la hausse des prix des carburants, signée par près de 900 000 personnes. "J'ai lancé la pétition seule, je ne fais partie d'aucune association ou parti politique", explique-t-elle. Leur nomination a suscité l'embarras sur les réseaux sociaux, certains "gilets jaunes" dénonçant ne pas avoir été consultés pour choisir ces portes-voix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" dans les rues de Rochefort (Charente-Maritime), le 24 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" dans les rues de Rochefort (Charente-Maritime), le 24 novembre 2018. (XAVIER LEOTY / AFP)