En Slovénie, les prix des carburants sont fixés par le gouvernement

C'est l'État qui fixe les prix des carburants en Slovénie. Quelle que soit la variation des cours du pétrole, c'est le gouvernement qui a le dernier mot.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Si le gouvernement préserve les automobilistes, cela ne l'empêche pas de leur faire payer une taxe écologique. Cela se passe en Slovénie, où c'est l'État qui fixe les prix des carburants, peu importe le cours du pétrole. Ainsi, tous les carburants sont au même prix. "C'est plus stable, et ça c'est bien, se réjouit un habitant. Comme ça les prix ne changent pas n'importe comment". Les prix seraient "parmi les moins chers d'Europe", à en croire un autre Slovène. Et c'est effectivement le cas. Ils sont 20% moins élevés que la moyenne européenne.

Ljubljana, régulièrement classée capitale moins polluée d'Europe

La dépense reste toutefois importante, le salaire moyen tournant autour de 1 000 euros. L'immense majorité se déplace en voiture. "Tout le monde a besoin d'une voiture parce que l'offre des transports publique n'est pas suffisante", explique Yuré Ugovsek, rédacteur au journal des finances. "Sans voiture, vous perdez tout votre temps libre", insiste-t-il. Deux fois par mois, le gouvernement révise les prix des carburants en tenant compte des cours mondiaux du brut et en adaptant le niveau des taxes à la hausse ou à la baisse. Actuellement, le taux des taxes représente 62% des prix des carburants, dont 2% consacrés à la transition énergétique. L'environnement est une préoccupation importante en Slovénie. Ljubljana est régulièrement classée parmi les capitales les moins polluées d'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Complément d\'enquête du 6 décembre 2018. Carburant
Complément d'enquête du 6 décembre 2018. Carburant (JOEL SAGET / AFP)