Covid-19 : le prix des carburants s'effondre

L'épidémie de Covid-19 et la mésentente entre la Russie et l'Arabie Saoudite sur la stratégie à adopter pour soutenir le prix du baril font dégringoler les prix des carburants.

France 2

Faire le plein de carburant redonne le sourire aux automobilistes. Et pour cause, l'épidémie de Covid-19 a fait baisser les prix à la pompe. Le gazole a perdu 3 centimes en une semaine et 12 centimes depuis janvier 2020. Quant au sans-plomb 95, il a perdu 8 centimes. À l'origine de cette dégringolade : la chute de consommation du pétrole et le désaccord entre la Russie et l'Arabie Saoudite sur la stratégie à adopter pour soutenir le prix du baril.

Une baisse inédite depuis 2012

Le prix du baril détermine également le tarif du fioul domestique. En janvier, les 1 000 litres coûtaient 950 euros contre 800 aujourd'hui. Une baisse qui pourrait se poursuivre. "On s'attend à ce qu'on soit aux alentours de 750 euros d'ici la fin de semaine", croit savoir un spécialiste du secteur. Cette chute du tarif du fioul est inédite depuis 2012.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prix des carburants a chuté. Photo d\'illustration.
Le prix des carburants a chuté. Photo d'illustration. (AURÉLIEN ACCART / FRANCE-INFO / RADIO FRANCE)