Carburants : le baril de Brent clôture en hausse de près de 15%, la plus forte progression de son histoire

Les attaques de drones contre des installations de la compagnie pétrolière saoudienne Aramco ont réduit de moitié la production de pétrole du royaume.

Le prix du Brent coté à Londres a enregistré la plus forte progression de son histoire lundi 16 septembre 2019.
Le prix du Brent coté à Londres a enregistré la plus forte progression de son histoire lundi 16 septembre 2019. (ISABEL INFANTES / AFP)

La flambée du pétrole commence. Le prix du Brent coté à Londres a enregistré la plus forte progression de son histoire, lundi 16 septembre, après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite, en clôturant en hausse de 14,6%. Il s'agit de la plus importante appréciation pour le baril de brut de la mer du Nord depuis que ce contrat a été formalisé, en 1988, selon les données de Bloomberg.

Les attaques de drones contre des installations de la compagnie pétrolière saoudienne Aramco, samedi, ont réduit de moitié la production de pétrole de l'Arabie saoudite, entraînant une diminution de 5% de la production mondiale. Les Etats-Unis sont prêts à riposter à ces attaques, a annoncé dimanche Donald Trump, après qu'un haut responsable de son administration en a imputé la responsabilité à l'Iran.

Le baril de Brent pour livraison en novembre a précisément gagné 8,80 dollars, pour finir à 69,02 dollars, quand le baril de WTI, coté à New York, avait quelques minutes plus tôt terminé en hausse de 14,7%, à 62,90 dollars.