Cet article date de plus d'un an.

Carburants : dernier jour pour bénéficier de la prime de 100 euros destinée aux foyers les plus modestes

Cette mesure, lancée le 16 janvier par le gouvernement, devait s'arrêter fin février. Elle avait finalement été prolongée jusqu'à la fin du mois de mars "de façon à ce que les millions de nos compatriotes qui y ont droit puissent aller la chercher", avait justifié Bruno Le Maire.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des automobilistes en train de faire le plein de carburant à Gignac (Hérault), le 22 mars 2023. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Dernières heures avant expiration. La prime carburant de 100 euros destinée à atténuer la hausse des prix à la pompe pour les plus modestes prend fin vendredi 31 mars. Lancée le 16 janvier par le gouvernement, cette mesure devait s'arrêter fin février, mais elle avait été finalement prolongée jusqu'à la fin du mois de mars "de façon à ce que les millions de nos compatriotes qui y ont droit puissent aller la chercher", avait justifié sur RTL Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances.

Elle avait remplacé la ristourne générale de 30, puis 10, centimes accordée par le gouvernement en 2022. Une enveloppe d'un milliard d'euros lui est destinée dans le budget de l'Etat pour 2023. Selon un document de Bercy, cette aide était destinée à environ 11 millions de ménages gagnant moins de 1 314 euros nets par mois pour une personne seule et moins de 5 255 euros nets mensuels pour un couple avec trois enfants. Il fallait également être âgé d'au moins 16 ans au 31 décembre 2021.

Au moment de prolonger cette prime en février, les services du ministère de l'Economie avaient précisé que "le nombre d'indemnités versées ou en cours de versement était de 3,3 millions. Un petit nombre de paiements sont en attente du fait de l'absence de relevé d'identité bancaire du bénéficiaire". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.