Carburant : à quoi est due l’envolée des prix à la pompe ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Carburant : à quoi est dû l’envolée des prix à la pompe ?
France 2
Article rédigé par
A. Girault-Carlier, A. Julien, J. Cordier - France 2
France Télévisions

En France, les prix à la pompe sont régulièrement en hausse. La barre symbolique des deux euros a même été dépassée dans certaines stations. Au cœur de cette crise qui impacte le pouvoir d’achat, le prix du baril du pétrole, qui approche les 80 dollars. 

Le prix du litre d’essence a dépassé la barre symbolique des 2 euros dans certaines stations en France. La flambée des tarifs est même plus forte qu’au début de la crise des gilets jaunes, en raison du cours du baril de Brent. Référence pour le pétrole brut en Europe, il ne cesse de grimper depuis le début de l’année, et a atteint en octobre le prix de 68,49 euros, soit une hausse de 52%. Les raisons ne sont pas seulement économiques, mais aussi géopolitiques. Après plusieurs mois de crise sanitaire, la demande de pétrole est repartie à la hausse. Les pays exportateurs doivent donc s’accorder pour produire plus. 

L’enjeu d’une faible production

Alors que les Émirats arabes unis acceptent une forte hausse de leur production, l’Arabie saoudite et la Russie, de leur côté, refusent en jouant la course contre la montre. Pour eux, l’intérêt d’une production faible, ce sont des prix qui grimpent. "On voit que la transition énergétique s’accélère, donc on peut anticiper que la consommation d’énergies fossiles va baisser dans les années qui viennent. Quand vous êtes sur un marché où l’offre va devoir progressivement diminuer en quantité, il est clair qu’il vaut mieux maintenir des prix assez élevés, pour compenser la baisse des volumes", explique Sylvie Matelly, économiste à l’Institut des relations internationales et stratégiques. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.