Peugeot renoue enfin avec les bénéfices

Cela ne lui était plus arrivé depuis plus de quatre ans. France 2 se penche sur les raisons de cette reprise.

France 2

571 millions d'euros : ce sont les bénéfices de Peugeot PSA Citroën au premier semestre 2015. La marque peut se réjouir, après des années dans le rouge. Elle n'avait pas fait de bénéfices depuis plus de quatre ans.

La clé de la rentabilité du groupe repose sur trois socles. Le premier : la modernisation des usines, plus efficaces, et l'accord avec les ouvriers qui acceptent de travailler cinq jours de plus si nécessaire. En deux ans, le coût de fabrication d'une voiture a baissé de 730 euros. Pour les syndicats, ce regain a eu lieu au prix d'une restructuration douloureuse pour les salariés. La CGT estime que 14 800 emplois ont été supprimés.

Un effet positif de la baisse de l'euro

"L'entreprise se donne un avenir, c'est ça le point important", martèle à France 2 Carlos Tavares, président du directoire de l'entreprise. Autres raisons de ces bénéfices : les options qui font grimper le prix des véhicules et un environnement porteur. La baisse de l'euro a par exemple rendu le constructeur plus compétitif à l'étranger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé de PSA Peugeot Citroën surveille une chaîne d\'assemblage, le 18 mars 2009 dans l\'usine de Montbéliard (Doubs).
Un employé de PSA Peugeot Citroën surveille une chaîne d'assemblage, le 18 mars 2009 dans l'usine de Montbéliard (Doubs). (SEBASTIEN BOZON / AFP)